lundi, décembre 5, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsUn réfugié iranien de 23 ans s’auto-immole ; appel à soutenir les...

Un réfugié iranien de 23 ans s’auto-immole ; appel à soutenir les réfugiés iraniens en Australie

Un réfugié iranien de 23 ans s’auto-immole ; appel à soutenir les réfugiés iraniens en Australie

La Résistance Iranienne exprime son profond regret pour l’auto-immolation d’un réfugié iranien de 23 ans, qui a eu lieu pendant une visite d’une délégation du HCR dans un camp de réfugiés en Nouvelle-Guinée.

Ce réfugié iranien, dont les rapports affirment qu’il vivait dans des conditions catastrophiques, fait partie des quelque 800 réfugiés iraniens et afghans qui étaient parvenus à atteindre d’Australie mais, en violation des normes reconnues concernant les réfugiés, le gouvernement australien a envoyé ces réfugiés dans les îles de Papouasie en Nouvelle-Guinée.

La Court Suprême de Papouasie, Nouvelle-Guinée, a rendu un verdict le 26 avril déclarant que les camps de réfugiés australiens sur son sol entraient en violation avec la constitution de Nouvelle-Guinée et a ordonné que le camp soit rapidement fermé. Quoi qu’il en soit, le gouvernement australien a annoncé qu’il n’accepterait aucun de ces réfugiés sur son sol.

La Résistance Iranienne appelle la communauté internationale, en particulier le Haut Commissaire des Nations Unies pour les Réfugiés ainsi que l’Union Européenne et ses états membres, à condamner le mauvais traitement que l’Australie inflige aux réfugiés iraniens et leur expulsion de son sol en violation flagrante des conventions et accords internationaux ; et elle exhorte les partis politiques et les organisations de défense des droits des réfugiés et des droits de l’homme en Australie à courir au secours de ces réfugiés et à empêcher qu’ils soient victimes de pressions et d’un renvoi en Iran.

Secrétariat du Conseil National de la Résistance Iranienne
Le 28 avril 2016

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe