lundi, novembre 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafUn grand nombre d’agents de la Force Qods et du Vevak envoyés...

Un grand nombre d’agents de la Force Qods et du Vevak envoyés à Achraf

pour accentuer la torture psychologique en préparation du massacre alors que l’échéance répressive se rapproche

CNRI – Selon les informations reçues de l’intérieur du régime des mollahs, alors que se rapproche l’échéance du 31 décembre de fermeture d’Achraf, le régime des mollahs se prépare à envoyer un grand nombre agents de renseignements (Vevak) et des hommes de la force terroriste Qods à Achraf pour accentuer la torture psychologique sur les habitants, et prendre part aux préparatifs,  à l’assaut et au massacre planifié par les forces aux ordres de Maliki.

Ainsi le 14 décembre, de nombreux agents irakiens ont été chargés par le comité chargé de la répression d’Achraf d’apprêter l’ensemble du bâtiment et des installations occupés depuis la tuerie du 8 avril dernier pour y loger les futurs mercenaires. Cet ensemble, du nom de « Moïne », abritait 400 Achrafiens. Les forces assaillantes avaient ouvert le feu dessus le 8 avril, faisant des morts et des blessés. Elles avaient ainsi poussé les résidents à abandonner les lieux rapidement sans avoir le temps d’emmener des affaires personnelles ni mêmes leurs papiers. Les forces irakiennes avaient ensuite pillé et détruit toutes les affaires personnelles, les véhicules et les équipements, d’une valeur de plusieurs centaines de milliers de dollars.

Par ailleurs, le Vevak a exercé des pressions sur des prisonniers politiques, qui selon les propres lois inhumaines des mollahs ne sont accusés d’aucun délit, pour qu’ils prennent part à la torture psychologique des Achrafiens en échange de leur remise en liberté. Cependant les détenus ont refusé de collaborer avec ces bourreaux.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 15 décembre 2011

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe