lundi, novembre 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsTéhéran : Près de 150 arrestations en une heure

Téhéran : Près de 150 arrestations en une heure

Camions bâchés de troupes à Téhéran, 11 février 2010Révolte du 11 février en Iran – n° 17

CNRI – Le commandement des forces de sécurité du Grand Téhéran a réuni tous les effectifs du bataillon Khomeiny des forces spéciales, dans le QG du district, basé sur le boulevard Marvdacht, près de la prison de Qasr. C’est de cette base que sont envoyées les forces répressives pour mater les manifestations.

En charge de la sécurité du nord et du centre de Téhéran, ce bataillon appartient aux forces de soutien de l’Unité spéciale des forces de sécurité du Grand Téhéran. Quant à la sécurité de la place Azadi et les boulevards Azadi et Enghelab, elle a été confiée aux forces des pasdaran.

Par ailleurs, on apprend que hier, le colonel Tavaf, commandant de l’unité spéciale des forces de sécurité de l’ensemble du pays, a briefé ses forces en insistant sur le fait que les contestataires devaient à tout prix être « balayés » et interpellés, car il en allait de l’honneur du régime.

Un grand nombre d’arrestations ont eu lieu dans le cadre de cette directive. Par exemple, sur les places 7-Tir, Enghelab et Mossadegh (Vali-Asr), en moins d’une heure 150 personnes ont été interpellées. Dans un cas, sur la place 7-Tir, lorsque les passagers d’une Peugeot ont protesté contre l’arrestation de leur enfant, tous les membres de la famille ont été interpellés. Ailleurs, sur la place Mossadegh (Vali-Asr), cinq femmes qui se trouvaient dans une voiture ont été arrêtées.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 11 février 2010

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe