lundi, décembre 5, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsSoulèvement jusqu’au renversement du régime, pas de retour en arrière

Soulèvement jusqu’au renversement du régime, pas de retour en arrière

Affiches des dirigeants de la Résistance à travers l’Iran

Le 26 décembre, pour la commémoration du 40e jour de la mort des victimes de la répression du soulèvement en Iran, des unités de résistance ont distribué et affiché des portraits et messages de Maryam Radjavi, présidente élue du CNRI, et de Massoud Radjavi, dirigeant de la Résistance iranienne, à Téhéran (autoroute Fath, les rues Gueicha et Marzdaran,) et dans plusieurs villes de province dont Karadj, Ispahan, Tabriz, Chahr-e-Rey et Amol.

On pouvait lire sur les affiches “Gloire aux martyrs de Shahriar à Karaj, Sirjan, Behbahan, Chiraz, Marivan, Khorramchahr, Téhéran et ailleurs”, “Des fleurs ont éclos du sang des martyrs”, “Je salue les fiers héros tombés dans le soulèvement de l’Iran”, “Vive les insurgés de la liberté, vive le soulèvement pour la liberté en Iran”, “Vive les héros du peuple iranien tombés au champ d’honneur et qui ont terrifié les pasdarans”.

Ces actions des unités de résistance se sont déroulées alors que, redoutant les commémorations des victimes, les pasdarans ont placé toutes les forces sous leur commandement en état d’alerte et les ont déployées dans les rues et les places de la capitale et des villes de province. Les permissions et congés des pasdarans et du personnel de l’armée régulière ont été annulés.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 26 décembre 2019

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe