vendredi, février 3, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafSelon l’aveu même de la dictature religieuse au pouvoir en Iran, le...

Selon l’aveu même de la dictature religieuse au pouvoir en Iran, le projet du déplacement des résidents d’Achraf vers le Camp « Liberty » a été planifié par Téhéran

Les mollahs saluent le gouvernement irakien pour le transfert des Moudjahidine au Camp Liberty et remercient les Nations unies pour leur assistance dans leur expulsion

Au quatrième jour du transfert d’un nombre de résidents d’Achraf au Camp Liberty (CL), le régime des mollahs fait tomber les rideaux en saluant cet acte du gouvernement irakien et le décrivant comme un signe de « détermination du peuple iranien » et de « volonté du gouvernement irakien ». Le régime exprime aussi sa reconnaissance à l’égard des Nations Unies pour avoir apporté leur aide dans l’opération de l’expulsion des Moudjahidine du peuple de l’Irak. Ainsi, le régime des mollahs avoue que le projet du déplacement des résidents d’Achraf a été entièrement planifié, dirigé et géré par lui.

Dans la matinée du mardi 21 février, Ramin Mehmanparast, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères du régime des mollahs a déclaré : « Nous saluons et soutenons l’action menée par la nation irakienne et par la volonté du gouvernement irakien pour le transfert des Moudjahidine du Camp d’Achraf au camp de transit « Liberty »…C’est la volonté du peuple iranien [lire du « régime iranien »] et celle du gouvernement irakien que ces gens-là quittent la scène régionale et l’Irak ». Il a ajouté : « Nous saluons également l’assistance que les Nations Unies et le Haut Commissariat aux réfugiés ont apporté pour l’expulsion des Moudjahidine de l’Irak et nous continuerons à soutenir ces actions par tous les moyens » (la télévision d’Etat- 21 février).

Un document obtenu de l’intérieur du Corps des pasdarans du régime que la Résistance iranienne a dévoilé le 21 février, cite le bureau du premier ministre irakien: « Plus particulièrement, M. Kobler, le Représentant spécial du Secrétaire général, confirme souvent les demandes irakiennes. Nous pensons qu’il ne veut pas entrer en conflit avec le gouvernement irakien ou laisser ses relations avec ce dernier se dégrader à cause de l’OMPI ». D’après ce document, le bureau du premier ministre irakien assure le régime iranien que « les membres de l’Organisation des Moudjahidine du peuple seraient paralysés et transformés en cadavres politiques au Camp Liberty ».

Impuissant devant la montée de l’indignation général, la crise résultant des sanctions internationales, les conséquence du soulèvement du peuple syrien et la perspective proche de la chute de son dictateur, l’exacerbation sans précédents de la lutte pour le pouvoir au sommet du régime à l’approche du show électoral, le régime chancelant du Guide Suprême [velayat-e faqih] considère l’anéantissement de la Résistance organisée et démocratique du peuple iranien comme la seule solution à sa survie.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 21 février 2012

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe