mardi, janvier 31, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafReprise et nouvelle flambée de la torture psychologique des habitants d'Achraf au...

Reprise et nouvelle flambée de la torture psychologique des habitants d’Achraf au moyen des 300 haut-parleurs

De nouveaux agents des mollahs arrivent sur place

CNRI – Le 4 décembre, sur ordre du Premier ministre irakien, les agents des services de renseignement des mollahs qui assiègent Achraf depuis 22 mois, ont repris la torture psychologique des habitants, interrompue pendant quelques jours. Cette torture qui s’effectue au moyen de 300 haut-parleurs a repris avec un volume excessif.

Il y a quelques jours, le gouvernement irakien avait éteint les haut-parleurs à la demande des Nations Unies, mais il les a remis en marche hier, après les pressions suivies d’un ordre du régime des mollahs, en y ajoutant des amplificateurs. Ces derniers jours, les services des mollahs ont amené des dizaines de nouveaux agents sur place pour aggraver ce type de torture.

Le communiqué n°167 soulignait que les agents des mollahs installés autour du camp étaient en train de refaire leurs banderoles et d’entretenir leurs haut-parleurs.

L’interruption provisoire de cette torture à la demande des Nations Unies et sa reprise sur ordre du Premier ministre irakien ne laisse plus de doute quant à la pleine responsabilité du gouvernement irakien et de son Premier ministre dans ces sévices collectifs des habitants du camp, qui constitue indéniablement un crime contre l’humanité et un crime de guerre. C’est pourquoi la Résistance iranienne appelle les Etats-Unis, l’ONU et l’UE à tenir leurs engagements internationaux en brisant leur silence et en contraignant le gouvernement irakien à arrêter cette torture psychologique et à faire partir les agents du ministère du Renseignement des mollahs qui se trouvent autour du camp d’Achraf.  

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 5 décembre 2011

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe