vendredi, février 3, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsRassemblement de familles de détenus du soulèvement devant des centres de détention...

Rassemblement de familles de détenus du soulèvement devant des centres de détention à Téhéran

Ispahan, 11 février 2010 Révolte du 11 février en Iran – n°23

CNRI – Dans la soirée de jeudi, des centaines de parents de manifestants arrêtés se sont rassemblés devant les centres de détention de la rue Vozara et celui des forces de sécurité de la place Enghelab pour réclamer la libération de leurs proches.

Sous la pression et la détermination des familles, les agents de la rue Vozara ont été contraints de libérer 40 femmes et jeunes filles. Mais sur la place Enghelab les familles ont été attaquées par les agents. Les forces de sécurité ont reconnu que le 11 février elles avaient procédé à un millier d’arrestations.

Un grand nombre d’interpellés à Téhéran ont été incarcérés dans des containeurs installés dans cette intention au centre des forces de sécurité et connaissent des conditions inhumaines de détention.

La Résistance iranienne appelle le Secrétaire général de l’ONU, le Conseil de sécurité et le haut commissariat des droits de l’homme, ainsi que l’ensemble des instances internationales à condamné ces arrestations massives et arbitraires du 11 février et à prendre des mesures urgentes pour faire libérer les prisonniers.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 12 février 2010

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe