vendredi, décembre 2, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafPréparatifs pour un massacre : Complots de l'ambassade du régime des mollahs...

Préparatifs pour un massacre : Complots de l’ambassade du régime des mollahs et du premier ministre irakien contre Achraf

CNRI – De nouveaux complots sont fomentés pour justifier le massacre des habitants du camp d’Achraf,  alors qu’en même temps, le régime iranien et ses hommes de main en Irak persistent et signent en ce qui concerne l’ultimatum répressif et illégal fixé pour fermer ce camp d’ici la fin de 2011.

Depuis plus d’une semaine, l’ambassade du régime iranien à Bagdad et le comité chargé de la répression d’Achraf (au cabinet du Premier ministre irakien) ont installé des individus à leur solde à l’entrée du camp, pour prétendre que la population soutient l’ultimatum fixé pour fermer Achraf d’ici la fin de l’année 2011.
 
L’ambassade des mollahs à Bagdad fournit gratuitement les repas de ces agents à qui elle verse un salaire quotidien de 10.000 dinars chacun, sans compter les promesses de pèlerinage gratuit à Machad (Est de l’Iran) et des soins médicaux gratuits en Iran.

Dans la suite de ce complot, les instigateurs envisagent d’amener un plus grand nombre d’individus vendredi 11 novembre à l’entrée du camp. Les organes de sécurité et les unités de l’armée irakienne dans la province de Dyala ont reçu l’ordre du Premier ministre de mobiliser le plus possible, aussi bien en proposant des avantages qu’en ayant recours aux menaces. Par le biais d’un de ses sbires, un certain Ali Zohairi, l’ambassade du régime iranien a promis à ses mercenaires de payer 50.000 dollars pour chaque bus remplis d’hommes amenés à cette manifestation, 25.000 dinars pour chaque minibus et 10.000 dinars à toute personne qui y sera présente.
 
L’objectif de cette mise en scène est de faire la couverture des médias inféodés au régime iranien, pour justifier une flambée de la répression et une nouvelle tuerie des habitants du camp. Le département de la propagande du bureau du Premier ministre irakien a aussi chargé les média et les journalistes qui dépendent de ce bureau de se faire largement l’écho de cette mascarade.
 
Dans une autre manoeuvre, dans la ville de Najaf, en Irak, un certain Vatheq Moussavi qui était complètement inconnu jusque-là, a publié une déclaration signée par le mollah Mohamed-Ali Gorgani qui réside en Iran et qui est à la solde du ministère du Renseignement de Téhéran, qui fait appel au massacre des habitants d’Achraf. Cette déclaration stipule : « Les Moudjahidine qui se trouvent à Achraf ont combattu les fidèles, ils sont un groupe athée et doivent être entièrement massacrés ». « Cette organisation ne fait aucune différence avec les autres ennemis de l’islam, sauf qu’elle est plus mécréante encore, et plus hypocrite », a écrit Gorgani, avant d’ajouter: « La base d’Achraf est dotée d’un potentiel de danger, car elle donne refuge à Al-Qaïda et au parti impie Baas ».

La Résistance iranienne alerte les Nations Unies, le représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en Irak, la MANUI, l’administration américaine et l’UE, des complots du régime des mollahs pour commettre un nouveau bain de sang à Achraf.
La Résistance iranienne réclame des mesures d’urgence contre les obstacles posés par le gouvernement irakien aux démarches du HCR pour confirmer le statut de réfugié politique des habitants du camp d’Achraf.
  
Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 9 novembre 2011
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe