lundi, janvier 30, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsMaryam Radjavi se félicite de la désignation d’un rapporteur spécial de l'ONU...

Maryam Radjavi se félicite de la désignation d’un rapporteur spécial de l’ONU pour l’Iran

et demande le renvoi du dossier des droits de l’homme de l’Iran devant le Conseil de sécurité de l’ONU

CNRI – Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne, se félicite de l’adoption de la résolution par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU sur les violations des droits de l’homme par le régime des mollahs en Iran et de la désignation d’un rapporteur spécial dans ce domaine. A ses yeux, il s’agit d’un signe clair du réveil de la communauté internationale face à la violence des exactions systématiques en Iran. En 2002, dans le cadre de la politique de complaisance avec le fascisme religieux, la mission du rapporteur spécial des droits de l’homme sur l’Iran, qui existait depuis 1984, n’avait pas été renouvelée.

Cette nouvelle désignation, a déclaré Mme Radjavi, indique une reconnaissance internationale que la barbarie et la sauvagerie sont inhérentes à la nature du régime des mollahs qui n’a aucune affinité avec les droits humains et leurs principes universels. La période où l’on fermait les yeux sur les violations en Iran est terminée.

Mme Radjavi espère qu’avec cette désignation l’opinion mondiale connaîtra la véritable ampleur des exactions en Iran. Une chose que jusqu’à présent le régime des mollahs a empêché de faire par la répression et la terreur et en frappant de sanctions les militants des droits humains. Elle souligne que la Résistance iranienne est prête à toute coopération avec le rapporteur spécial pour connaître la situation des droits de l’homme en Iran.

Il est temps, a-t-elle ajouté que le dossier des droits humains en Iran soit renvoyé devant le Conseil de sécurité de l’ONU et que les dirigeants de ce régime, les responsables des exécutions, des massacres et des exactions soient sanctionnés et jugés devant une cour de justice internationale pour crimes contre l’humanité.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 24 mars 2011

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe