mercredi, décembre 7, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran RésistanceManifestations des enseignants au Kurdistan d’Iran

Manifestations des enseignants au Kurdistan d’Iran

Manifestation des enseignants – Communiqué n°2

Les enseignants des villes du Kurdistan ont aussi manifesté ce dimanche 1er mars comme leurs collègues à travers l’Iran pour protester contre leurs conditions de vie et de travail épouvantables et le fait que leurs salaires n’aient pas été alignés avec celui des autres fonctionnaires. Ils se sont rassemblés devant les offices du rectorat de leurs villes respectives.

 Les manifestants brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « Nous voulons la fin des discriminations et de l’inégalité », « le seuil de pauvreté : 3 millions, notre salaire : 1 million », « il faut interdire la violence, la torture et les exécutions », « il faut interdire les discriminations et l’inégalité », « nous pleurons de misère, nous souffrons des discriminations », « nous voulons nos droits et de quoi vivre dignement pour les enseignants aujourd’hui », « notre silence est plus fort que nos cris ». Les femmes avaient une présence et un rôle importants.

Soheila Sadegh, présidente de la commission de l’Education nationale au CNRI, a salué l’action des enseignants dans ces protestations étendues. Vivre sous le seuil de pauvreté, leur a-t-elle dit, dans des conditions de vie et de travail épouvantables et le manque de respect dont souffrent les enseignants, ne sont qu’une conséquence du régime du guide suprême qui détruit depuis 35 ans l’éducation depuis 35 ans. Un régime qui a placé toutes les richesses de ce pays dans la répression, le projet funeste nucléaire, l’exportation de l’intégrisme et du terrorisme et qui n’assure pas le minimum pour les élèves et les enseignants.

Soheila Sadegh a appelé tous les Iraniens, en particulier les élèves et la jeunesse, à soutenir les protestations : la seule solution pour sortir de cette situation effroyable que le régime des mollahs a imposée au peuple iranien, est de renverser dans sa totalité ce régime inhumain et répressif.

Commission de l’Education nationale du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 1er mars 2015

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe