jeudi, décembre 8, 2022
AccueilCommuniqués CNRILes forces irakiennes empêchent l’entrée de carburant au camp Liberty

Les forces irakiennes empêchent l’entrée de carburant au camp Liberty

et se livrent à de nombreuses obstructions pour bloquer l’accès des habitants aux soins médicaux
CNRI – Le 18 septembres, les forces irakiennes, ont une fois de plus renvoyé un camion citerne de carburant à l’entrée de la zone de l’aéroport ne le laissant pas pénétrer dans Liberty.

Depuis deux mois, et après la visite de Ali Chamkhani, secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale des mollahs, et de Ghassem Soleimani, commandant de la force terroriste Qods, les forces irakiennes, à la demande du régime iranien, ont resserré le blocus criminel et inhumain de Liberty.

Les habitants du camp ont besoin d’au moins deux camions citernes de carburant par jour (soit 34000 litres) mais ces 37 derniers jours, seuls 18% du carburant nécessaire a pu passer. Liberty n’est pas relié au réseau électrique de Bagdad et tous les services et équipements de base, comme l’éclairage, le refroidissement, l’assainissement de l’eau, la cuisine et la vidange septique fonctionnent entièrement à l’électricité produite par des générateurs alimentés par du carburant.

Empêcher l’entrée du carburant dans la chaleur infernale qui sévit en Irak relève de la torture physique et psychologique des habitants et entre dans le cadre des plans du régime iranien et de ses agents irakiens pour les tuer à petit feu. Une autre partie de ce plan est le blocus médical qui a commencé en 2009 et qui a causé la mort de 21 Achrafiens. La dernière victime étant Taghi Abassian, membre de l’Ompi, décédé aux premières heures du 18 septembre. Dans de nombreuses lettres adressées au directeur du bureau des droits de l’homme de la MANUI, il expliquait les obstacles posés par le gouvernement irakien à son traitement médical et s’était plaint qu’aucune mesure efficace n’avait été prise à cet égard.

La Résistance iranienne, en rappelant les engagements répétés et écrits de l’ONU et du gouvernement américain à assurer la santé et la sécurité des habitants de Liberty, leur demande d’agir de toute urgence pour faire lever ce blocus criminel de Liberty et d’assurer l’accès libre des habitants aux marchandises et aux services nécessaires, comme le carburant, les vivres et les soins médicaux.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 18 septembre 2014

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe