vendredi, février 3, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsLes étudiants à Téhéran protestent contre les arrestations à Polytechnique et la...

Les étudiants à Téhéran protestent contre les arrestations à Polytechnique et la faculté Allameh

CNRI – Dimanche matin, les étudiants de l’Ecole de Management de l’université de Téhéran ont manifesté contre l’arrestation de nombreux étudiants de Polytechnique et de la faculté Allameh, en Iran.

Les étudiants ont souligné qu’ils continueront de protester jusqu’à la libération de leurs camarades de classe malgré les menaces des Forces de sécurité de l’Etat.

CNRI – Dimanche matin, les étudiants de l’Ecole de Management de l’université de Téhéran ont manifesté contre l’arrestation de nombreux étudiants de Polytechnique et de la faculté Allameh, en Iran.

Les étudiants ont souligné qu’ils continueront de protester jusqu’à la libération de leurs camarades de classe malgré les menaces des Forces de sécurité de l’Etat.

Les étudiants ont exigé la libération de leurs camarades de classe emprisonnés et le retrait de toutes les restrictions et les mesures répressives imposées. Les étudiants scandaient, “Mort au dictateur”, “Pas de cours tant que nos camarades sont en prison”, “Fermez l’université devenue une garnison” et “Libérez les étudiants emprisonnés”.

Le 2 novembre, les étudiants de Ghazvine et de Chiraz ont organisé des protestations en solidarité avec les étudiants emprisonnés.

Ces derniers mois, les étudiants n’ont cessé de protester en Iran. En plus de l’arrestation de nombreux étudiants de Polytechniques et d’Allameh à Téhéran, au moins sept autres étudiants de l’Université d’Ahwaz ont été arrêtés ces derniers jours pour avoir participé à des  protestations. Aucune information n’est disponible à leur sujet.

Cinq de ces étudiants, Rouzbeh Rahimi, Javad Alikhani, Mehdi Massoumi, Ra’i Nikzad et Javad Tavaloli ont été arrêtés le 22 octobre.

Les deux autres étudiants, Mohahammad Reza Jafari et Siamak Momeni, ont été arrêtés et emprisonné il y a quelques jours.

La Résistance iranienne appelle toutes les organisations des droits de l’homme, les instances internationales compétentes et la session actuelle de  l’Assemblée Générale des Nations unies à condamner la politique répressive du régime clérical en Iran et à entreprendre des actions immédiates pour libérer les étudiants emprisonnés.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 4 novembre 2007

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe