vendredi, janvier 27, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsLes étudiants bravent la répression et commémorent la Journée des Etudiants en...

Les étudiants bravent la répression et commémorent la Journée des Etudiants en Iran

Des milliers d’étudiants manifestent à Téhéran

CNRI – Le 6 décembre, Téhéran et bien d’autres villes de la nation, comme Tabriz, Kerman, Bandar Abbas, Zahedan et Chahr-e-Kord ont été le théâtre de soulèvements courageux d’étudiants pour commémorer la Journée des Etudiants, le 7 décembre, en Iran. Les manifestations et protestations ont eu lieu malgré les mesures de répression exceptionnelles du régime des mollahs, qui se préparait à cette journée depuis un certain temps.

Mercredi, dès les premières heures du jour, la milice paramilitaire du Bassidj, ainsi que des unités des gardiens de la révolution, des Forces de sécurité de l’Etat (FSE), des agents du ministère des Renseignements et des unités anti-émeutes des FSE ont été déployés en grand nombre aux alentours de l’Université de Téhéran, en particulier dans les rues Fakhar-Razi et Farvardine. Les forces ont bloqué l’entrée principale de l’université située dans la rue du 16 Azar et empêché les étudiants de se rassembler. Les unités à motos des SSF ont cerné l’intersection des rues Wesale-Shirazi et Enghelab pour charger les étudiants. En dépit de ces mesures de répression, des milliers d’étudiants ont manifesté aux alentours de l’université.

À 11 heures, les étudiants qui s’étaient rassemblés au 16 rue Azar ont commencé à scander des slogans, comme par exemple « Les étudiants sont prêts à mourir mais n’acceptent pas l’humiliation », « [Nous demandons] la liberté, l’égalité et le boycott des élections [à venir] », « Faites tomber cette porte », « Les ministres incompétents :démission », « A bas la dictature ! », « Libérez les prisonniers politiques !», ou encore « Les canons, les tanks et le Bassidj n’ont plus aucun effet ». Ils ont enfoncé la porte d’entrée principale de l’université.

Par ailleurs, un grand nombre d’étudiants ont manifesté sur le campus, situé en face de l’Ecole de technologie, et ont scandé des slogans contre le pouvoir.

La Résistance iranienne appelle tous les Iraniens, en particulier les jeunes et les étudiants, à soutenir les soulèvements des étudiants à Téhéran et appelle toutes les organisations et associations internationales de défense des droits humains, ainsi que les syndicats d’étudiants, à condamner les mesures répressives imposées aux étudiants par le régime des mollahs.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 7 décembre 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe