mercredi, février 8, 2023
AccueilCommuniqués CNRILe scandale des fraudes électorales fait des vagues en Iran - vidéos

Le scandale des fraudes électorales fait des vagues en Iran – vidéos

Après que le ministère iranien de l’Intérieur ait annoncé la participation de 41 millions d’électeurs à la présidentielle de vendredi dernier, Hassan Rohani, lors d’une conférence de presse le 22 mai, en a rajouté et a avancé le chiffre de 45 millions de participants. Depuis lors, les divers cas de fraude, allant de l’augmentation faussée du nombre des participants, jusqu’aux mises en scène lamentables pour faire apparaitre les bureaux de vote comme très fréquentés, ont jeté davantage de discrédit à la mascarade électorale des mollahs.

Dans un clip vidéo qui circule sur le web, on peut voir un étudiant devant un bureau de vote qui affirme: « Je suis allé dix fois pour entrer (dans le bureau de vote), mais ils ne nous laissent pas entrer (…) Ils ont rempli 20 à 30 bus de gens qu’ils ont emmenés ici. Personnellement, je ne veux pas voter, je ne suis venu qu’à cause de mon université. Ils ont dit que votre carte d’identité doit être estampillée pour obtenir votre diplôme. C’est tout! Je ne veux voter pour personne, tous mes amis sont dans le même cas « . Ensuite on aperçoit les autres jeunes présents déclarer: « Nous tous ici, nous ne voulons que des estampilles sur nos cartes d’identités. »  

Voter pour avoir un tampon dans sa carte d'identité (Election en Iran)

Dans un autre clip vidéo de Shar Ghanj, un village près de la ville de Birjand, au nord-est de l’Iran, on peut entendre le témoignage de locaux qui expliquent que les autorités ont imprimé 399 bulletins de vote pour leur village, alors que celle-ci n’a qu’une population de 30 individus. Ainsi ils ont augmenté le nombre des votants par un facteur de 13,5. Un habitant du village affirme : « Nous sommes allés au gouvernorat et nous leur avons dit vous avez amené 399 personnes de l’extérieur du village, c’est une fraude. Le responsable a dit que ça ne vous regarde pas. » Un autre habitant affirme :  » Ils ont donnée des chiffres truqués au sujet de notre village. Si vous demandez à n’importe qui (au sujet du nombre d’habitants), il vous répondra que sept familles vivent dans le village. Alors, comment 400 personnes ont-ils pu voter alors qu’il n’y a que sept familles ici ?   

Le scandale des fraudes électorales fait des vagues en Iran - Birjand

L’ampleur des fraudes et des achats de votes sont telles que le ministre de l’Intérieur a déclaré avec insolence qu’offrir des déjeuners et des dîner pour obtenir des votes durant l’élection est une chose normale. « Lorsqu’un individu prononce un discours, il invite un certain nombre de personnes, il y a par exemple cent personnes qui se rendent au siège électoral et après il y a un dîner. Est-ce que cela signifie qu’ils ont vendu leurs votes? Tout le monde le fait. C’est la règle de l’hospitalité que de donner à manger à ces gens « , a déclaré le ministre Rahmani Fazli.

La propagande du régime concernant la participation massive des Iraniens de l’étranger a été une autre tromperie des mollahs qui a échouée. Malgré les fraudes, seulement 6,5% des électeurs éligibles auraient voté selon les chiffres du ministère de l’Intérieur. Bien sûr, le chiffre réel est bien plus bas.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 25 mai 2017