lundi, novembre 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafLe régime des mollahs a fait exploser les tuyaux d'approvisionnement en eau...

Le régime des mollahs a fait exploser les tuyaux d’approvisionnement en eau de la Cité d’Achraf

Le régime des mollahs a fait exploser les tuyaux d'approvisionnement en eau de la base AshrafCNRI – Selon des informations dignes de foi, le 18 juillet , les canalisations amenant l’eau du Tigre en Irak à la Cité d’Achraf où résident les membres de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran(OMPI), ont été détruits par une explosion fomentée par le régime des mollahs.

A la suite de la coupure de l’approvisionnement en eau d’Achraf, mardi dernier  à 19h00, l’enquête a démontré que des bagents du régime des mollahs ont fait exploser des canalisation d’eau à une quinzaine de kilomètres à l’ouest d’Ashraf dans la région de Zorganieh. Cet acte terroriste a eu lieu le jour du 18e anniversaire du cessez-le-feu de la guerre Iran-Irak qui a duré 8 ans, cessez-le-feu que Khomeiny qualifiait de coupe de poison pour son régime.

Les canalisations qui relient la station de pompage du Tigre à Ashraf sur une distance de 26 Km, ont été rompues par l’explosion, sur un à deux mètres, par des explosions successives.

Selon des témoins, plusieurs charges explosives avaient été placées sur le chemin menant sur le lieu de l’attentat pour tuer ceux qui viendraient observer les dégâts ou réparer les tuyaux. Plusieurs de ces bombes ont été découvertes et neutralisées. Les employés des services locaux poursuivent leurs efforts pour examiner d’autres points de la canalisation et réparer le réseau d’approvisionnement en eau de la base.

Tous les frais de consommations d’eau au cours des 20 dernières années ont été payés par l’OMPI; les documents attestant les paiements sont publiables si nécessaire. Depuis plusieurs années, les Moudjahidine du peuple ont pu assurer, gratuitement, outre les besoins en eau de leur propre base, les consommations d’eau de 15 villages et des écoles situés sur le trajet de cette canalisation.

Couper l’eau en faisant exploser des canalisations est un acte terroriste, inhumain et anti-islamique et constitue une violation de la Quatrième Convention de Genève en vertu de laquelle les membres de l’OMPI sont considérés comme personnes protegées.

La Résistance iranienne demande à la Force multinationale, au CICR, à l’ONU et surtout au gouvernement irakien de condamner ce crime terroristeet d’en poursuivre en justice les auteurs.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 21 juillet 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe