mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Achraf'Expulsez d'Irak les agents terroristes de l'Iran" ' un rassemblement à Londres

‘Expulsez d’Irak les agents terroristes de l’Iran » ‘ un rassemblement à Londres

“Expulsez d'Irak les agents terroristes de l'Iran" – un rassemblement à Londres      NCRI – Un rassemblement devant l’ambassade des Etats-Unis à Londres vendredi a été organisé pour condamner les opérations terroristes en Irak des agents de la dictature religieuse iranienne. Les  participants ont particulièrement déploré les explosions ayant détruit les canalisations d’approvisionnement en eau de la Cité d’Achraf où résident des milliers de membres de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran, au nord-ouest de Bagdad.

 

La télévision officielle en Iran a cité le Premier ministre irakien le 19 juillet disant que son gouvernement a l’intention de renvoyer les résidents d’Achraf en Iran.

Les sympathisants de la Résistance ont appelé les instances internationales compétentes, les Etats-Unis et les autres Etats membres des Forces de la coalition à intervenir immédiatement pour faire cesser l’ingérence des mollahs en Irak et les complots contre l’OMPI à la Cité d’Achraf. Ils ont aussi condamné les pressions exercées par le régime des mollahs sur le nouveau gouvernement irakien pour imposer davantage de restrictions sur les résidents d’Achraf.

“Expulsez d’Irak les agents terroristes du régime iranien », scandaient les manifestants devant l’ambassade des USA à Londres.

Le 17 juillet, les canalisations amenant l’eau du Tigre à Achraf ont été détruites par des explosions. A la suite de la coupure de l’eau à Achraf à 19.00 et d’une enquête pour en découvrir l’origine dans les environs, il s’est avéré que des agents du régime des mollahs étaient impliqués directement. Les explosions des canalisations se sont passées dans la région de Zorganeh, à15 km à l’ouest d’Achraf.

Une délégation des manifestants à Londres a remis une lettre à l’ambassade des Etats-Unis à Londres à l’attention de l’ambassadeur. Ils appelaient à une intervention immédiate de son gouvernement.

Pendant ce temps une délégation a remis une lettre à l’ambassade d’Irak à Londres adressée au Premier ministre. La lettre mettait en exergue le statut des membres de l’OMPI en Irak comme personnes protégées en vertu de la Quatrième convention de Genève et rappelait que la force multinationale était responsable du respect de la convention. Elle réitère que tout violation des conventions internationales est considérée comme un crime de guerre. Dans sa conclusion la lettre appelle le gouvernement irakien à réaffirmer le statut de réfugié politique de l’OMPI qui est en Irak depuis vingt ans.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe