samedi, décembre 3, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireFakhrizadeh a créé le système pour produire une bombe atomique

Fakhrizadeh a créé le système pour produire une bombe atomique

Fakhrizadeh a créé le système pour produire une bombe atomique

Iran : L’ancien chef de l’Organisation de l’énergie atomique du régime :

Fakhrizadeh a créé le système pour produire une bombe atomique

À la veille d’un nouveau cycle de pourparlers nucléaires à Vienne, le samedi 27 novembre 2021, Fereydoun Abbassi, député du Majlis et ancien chef de l’Organisation de l’énergie atomique du régime, a reconnu dans une interview au journal gouvernemental « Iran » que Mohsen Fakhrizadeh, le chef assassiné du projet d’armes nucléaires du régime, avait créé un système pour produire une bombe atomique. « Le nom de l’organisation que M. Fakhrizadeh dirigeait récemment était l’Organisation de recherche et d’innovation pour la défense (connue sous son acronyme persan, SPND), a déclaré Abbasi. Si l’on veut travailler dans l’innovation en matière de défense, il faut disposer d’un large éventail de sciences et de technologies. Le nucléaire, les missiles, l’électronique, etc. en découleront automatiquement. Notre retenue à l’égard des armes nucléaires est claire depuis la fatwa explicite de Khamenei sur l’interdiction des armes nucléaires. Mais Fakhrizadeh a créé ce système et son souci n’est pas seulement de défendre notre pays. Nous soutenons aussi le front de la résistance. »

Par crainte des conséquences de cet aveu, le journal « Iran » a ajouté une note du rédacteur pour justifier l’affirmation manifestement inquiétante d’Abbassi, en écrivant dans le même quotidien que l’interview avait été « déformée », sans pour autant démentir l’affirmation d’Abbassi. La note dit : « En fragmentant et en déformant une interview écrite de Fereydoun Abbassi… [un radiodiffuseur étranger] a prétendu que malgré la fatwa du Guide suprême sur les armes nucléaires, Mohsen Fakhrizadeh avait créé un système pour celles-ci, alors qu’Abbassi fait explicitement référence à la création du SPND ».

Les remarques d’Abbassi prouvent une fois de plus que la dictature religieuse n’a jamais abandonné et n’abandonnera jamais le projet de se doter d’une bombe atomique, et la vague fatwa de Khamenei n’est qu’une feuille de vigne pour dissimuler le projet d’arme nucléaire du régime.

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a déclaré devant la commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants des États-Unis en mai 2015 : La fatwa de Khamenei sur l’interdiction des armes nucléaires est un leurre. Il y a des années, Khomeiny avait dit à Khamenei que, dans l’intérêt du régime, « le Guide suprême peut annuler unilatéralement les contrats de charia qu’il a conclus avec le peuple ».

Le régime veut bouleverser l’équilibre des forces en acquérant une bombe et en imposant ensuite sa domination et son hégémonie sur la région. Si le régime iranien acquiert une bombe atomique ou se trouve sur le seuil de l’obtenir, le problème principal ne sera pas une course aux armements nucléaires dans la région. Ce sera un problème secondaire. Le problème principal sera que le fascisme religieux contrôlera le destin politique, économique et militaire de la région, ainsi que celui de nombreux pays islamiques.

La semaine dernière, le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a déclaré, à son retour d’Iran, que ses entretiens approfondis n’avaient pas été concluants. Il s’est inquiété du fait que les inspecteurs de l’AIEA n’ont pas eu accès à l’une des installations nucléaires du régime à Karadj, ce qui nuit sérieusement à la capacité de l’agence à remplir ses fonctions.

La seule façon de mettre un terme aux projets d’armes nucléaires du régime iranien est de réactiver les six résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, de démanteler complètement ses sites nucléaires et ses activités d’enrichissement et de procéder à des inspections à tout moment et en tout lieu.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 29 novembre 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe