lundi, novembre 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: InternationalLa Résistance iranienne condamne la peine de mort contre Tarek Aziz

La Résistance iranienne condamne la peine de mort contre Tarek Aziz

Tarek AzizCNRI – La Résistance iranienne condamne vigoureusement la peine de mort prononcée contre Tarek Aziz, ancien vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères irakien. Cela constitue une violation flagrante des normes judiciaires les plus élémentaires reconnues sur le plan international.

La peine de mort contre un politicien de 74 ans, après sept ans et demi de prison et en mauvaise santé, a été prononcée la demande du fascisme religieux au pouvoir en Iran et de la bande de Maliki. Ils essaient vainement de cette manière de détourner les esprits des crimes inhumains qu’ils ont commis contre le peuple irakien, crimes qui ces derniers jours ont révolté l’opinion publique irakienne et la conscience générale du XXIe siècle. Ce n’est pas un hasard si ce verdict a été bien accueilli et a provoqué une vague de joie dans le régime des mollahs.

La Résistance iranienne appelle l’ensemble des organes internationaux de défense des droits de l’homme, les Etats-Unis et l’ONU, vu leurs engagements vis-à-vis de l’Irak, à intervenir de manière urgente pour empêcher l’exécution de M. Tarek Aziz et la poursuite des violations sauvages et systématiques des droits humains en Irak.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 27 octobre 2010

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe