jeudi, décembre 8, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsLa police du tourisme : Un nouveau plan répressif sous prétexte de...

La police du tourisme : Un nouveau plan répressif sous prétexte de protéger les touristes

En onze mois, dix organes de police ont été créés

CNRI – L’agence de presse officielle Fars a annoncé le 11 février la création prochaine d’une nouvelle force de police baptisée “la police du tourisme”.

Le chef de l’unité de protection de l’Organisation de l’Héritage culturel, le général Abbas-Ali Rohi, a déclaré : “Conformément aux besoins du pays, dans la première phase du plan, j’ai proposé que 2 200 agents de la police du tourisme soient transférés au QG central des forces armées pour assurer la sécurité des touristes.” 

Depuis le début de l’année, il s’agit du dixième organe de police créé pour réprimer les manifestations et les émeutes populaires. Jusqu’à présent les forces suivantes ont été créées : La police de quartier, de la jeunesse, des cités universitaires, sous couvert, de la montagne, de la rentrée scolaire, du métro et des écoles. Le but de ces forces est de faire face à l’état explosif de la société.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
13 février 2007

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe