samedi, décembre 3, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: FemmesLa commission des femmes du CNRI condamne la peine de mort en...

La commission des femmes du CNRI condamne la peine de mort en Iran d’une jeune fille de 18 ans

La commission des femmes du CNRI condamne la peine de mort d’une jeune fille de 18 ans en IranCNRI, 8 janvier – Le journal gouvernemental Etemad en Iran, a rapporté que le système judiciaire des mollahs avait condamné une jeune fille de 18 ans pour avoir tué un homme qui tentait de la violer.

La victime, identifiée par le prénom de Nazanine, a été agressée quand elle avait 17 ans par trois homes qui ont tenté de la violer, elle et sa nièce. Dans la lutte qui s’en est suivie Nazanine a agi en état de légitime défense, ce qui a conduit à la mort d’un des agresseurs.

Elle a témoigné devant ses juges : "J’ai commis un homicide uniquement en essayant de nous défendre, moi et ma nièce. Je n’avais pas l’intention de tuer cet homme. A ce moment précis, je ne savais pas quoi faire parce que personne n’est venu à notre secours."

Les juges criminels ont ignoré le témoignage de Nazanine, les faits dans le dossier et les dépositions de témoins oculaires qui corroboraient sa version de l’incident. Ils l’ont condamnée à mort. Il s’est avéré que les assaillants étaient des membres de la milice paramilitaire du Bassidj de la ville de Karadj (à l’ouest de Téhéran).

Mme Sarvnaz Chitsaz, présidente de la commission des femmes du CNRI, a condamné la peine de mort de cette jeune fille qui a agi en état de légitime défense. Mme Chitsaz a déclaré que “"e propre code pénal du régime stipule qu’un individu ‘commettant un acte qui constitue un délit quand il  défend sa vie ou sa dignité ou celle d’une autre personne … n’est pas passible de poursuite ni de châtiment."

Mme Chitsaz a ajouté que “le sort tragique de Nazanine n’est qu’un exemple des milliers de violation des droits des femmes en Iran sous le régime misogyne des mollahs en Iran.” elle a appelé l’ensemble des organisations de défense des droits des femmes et des droits humains à condamner cette peine criminelle et à entreprendre des actions pour empêcher l’exécution de cette jeune fille.

Commission des Femmes
Conseil national de la Résistance iranienne
Le 8 janvier 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe