mercredi, novembre 30, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsAhmadinejad verse des larmes de crocodile pour les sunnites en Iran

Ahmadinejad verse des larmes de crocodile pour les sunnites en Iran

L'ayatollah Jalal Gandjeï, président de la commission de la liberté des Cultes du Conseil national de la Résistance iranienneCNRI, 7 janvier – Le président des mullahs Mahmoud Ahmadinejad, a nommé un conseiller pour les affaires sunnites, ont rapporté les agences de presse mardi. Cette démarche est aussi absurde que démagogique. Ahmadinejad est un tortionnaire notoire dans un régime qui s’est opposé durant 25 ans à la construction d’une mosquée sunnite à Téhéran, et a détruit la mosquée sunnite Ma’mour (la mosquée Feiz) à Machad. En même temps, le régime perpétue des crimes contre les Sunnites irakiens pour les intimider et les forcer à se soumettre à une dictature religieuse en Irak.

Il est évident que le résultat d’une telle farce politique, ne peut pas être mieux que la nomination de dizaines de conseillers et de responsables des droits des femmes dans les gouvernements précédents, notamment sous Rafsandjani, Khatami, comme sous celui d’Ahmadinejad. Eux non plus n’ont jamais pris de mesures efficaces pour combattre l’apartheid sexuel dans ce régime.

L’ayatollah Jalal Gandjeï, président de la Commission de la liberté des cultes du CNRI,  a souligné : “Nos frères Sunnites en Iran doivent jouir de tous leurs droits et privilèges de citoyens sans aucune discrimination. Selon le plan adopté par le CNRI (le Plan de séparation de la religion et de l’Etat) il y a 21 ans, aucun citoyen iranien ne doit jouir de privilèges ou être l’objet de privation pour des raisons de croyance ou de non croyance dans une religion ou un culte particulier.”

Commission de la liberté des cultes
Conseil national de la résistance iranienne
Le 7 janvier 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe