vendredi, janvier 27, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : vaste répression de la jeunesse

Iran : vaste répression de la jeunesse

Nouveau plan étendu de répression des jeunes sous prétexte "de coiffure"

CNRI – Aujourd’hui, le commandant de la police du Grand Téhéran, le général Ahmad Reza Radan a annoncé davantage de répression des jeunes : "A partir du 23 juillet, nous arrêterons les jeunes dont la coiffure n’est pas conforme à la morale (…) Si nous n’agissons pas maintenant, ils constitueront des exemples pour la société que nous ne serons pas capables de changer (…) C’est notre responsabilité d’augmenter la sécurité publique et la discipline pour empêcher de ce genre de modèles incorrects.” Il projette une répression plus vaste des jeunes sous prétexte « de coiffure ».

« A partir de Mordad (le mois iranien commençant le 23 juillet), si la police remarque ce genre de comportement, le jeune sera arrêté et emmené au poste de police (…) Puis lors de son interrogatoire, ce jeune devra donner l’adresse de la boutique de son coiffeur. Les Forces de sécurité de l’Etat (FSE) se rendront à ce salon pour le fermer (…) De fait, 70.000 salons ont été inspectés et plus de 2000 fermés”, a-t-il ajouté. 

Le régime des mollahs a intensifié les châtiments cruels et dégradants comme la lapidation et des exécutions sous prétextes « d’être mal-voilée », de « la lutte contre les voyous » et de la prévention « des coiffures incorrectes » pour contenir l’état explosif de la société. Sa lutte contre une résistance étendue dans l’ensemble de l’Iran, est révélatrice de sa faiblesse alors qu’il se trouve dans la phase terminale de son existence.

Secrétariat du Conseil national de Résistance de l’Iran
Le 15 juillet 2007

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe