mardi, novembre 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Un jeune de 24 ans, âgé de 17 ans au...

Iran : Un jeune de 24 ans, âgé de 17 ans au moment du délit présumé, sur le point d’être exécuté

 CNRI – Dans une mesure urgente le 29 mai, le détenu Mehdi Mazrou’i, âgé de 24 ans, a été transféré du quartier n° 1 de la prison Dastguerd d'Ispahan en isolement dans l'attente de son exécution, indiquent des informations venus d’Iran. Il avait 17 ans au moment du délit présumé dont il est accusé. Mazrou’i a été transféré en secret par des agents qui voulaient empêcher des fuites à ce sujet.

Pour lui soutirer des aveux, les agents l’ont soumis à diverses formes de torture 50 jours durant, alors qu’il était adolescent lors de son arrestation, en lui arrachant les ongles, lui brisant le bras et le suspendant au plafond pendant de longues périodes. Il en a gardé une épaule gravement blessée. Un gardien de la révolution nommé Eskandari et cinq autres agents ont participé à sa torture.

Le 30 avril, le régime des mollahs a pendu Delara Darabi, 23 ans, une jeune artiste-peintre, qui avait 17 ans au moment du délit dont elle était accusée. Sa pendaison cruelle a eu lieu à Racht, dans le nord de l’Iran.

La Résistance iranienne appelle toutes les organisations internationales des droits de l'homme, en particulier le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme, à condamner l'exécution de mineurs délinquants et à prendre des mesures urgentes pour mettre fin à ces crimes en Iran.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 29 mai 2009

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe