vendredi, janvier 27, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireIran: un commandant des pasdaran refuse l’inspection des sites militaires

Iran: un commandant des pasdaran refuse l’inspection des sites militaires

CNRI – Un haut commandant des padaran a déclaré que les inspecteurs internationaux ne seront pas autorisés à inspecter les sites militaires en Iran, quelque soit l’accord nucléaire conclu avec les P5+1.

Le général Hossein Salami, adjoint en chef des Pasdaran, a déclaré dimanche à la télévision iranienne que « permettre l’inspection des sites militaires par des étrangers reviendrait à une capitulation ».

Une fiche d’information publiée par le Département d’Etat sur l’accord-cadre conclu sur le programme nucléaire iranien, enjoint Téhéran d’autoriser l’accès de l’AIEA à tous les sites suspects.

Depuis le début des pourparlers, l’agence onusienne s’est vu refuser l’accès aux sites soupçonnés d’activités nucléaires ilicites, et aucune des questions en suspens concernant les possibles dimensions militaires du programme nucléaire n’ont été résolues.

Une divulgation complète des dimensions militaires du programme nucléaire des mollahs ne serait pas possible sans que l’AIEA puisse inspecter tous les sites, y compris le site névralgique de Parchine.

L’AIEA a déclaré en mars qu’il s’attendait, au cours de ce mois, à des progrès sensibles avec l’Iran concernant sur la nature des calculs de neutrons et des expériences qui auraient eu lieu sur des explosifs pouvant servir à développer l’arme nucléaire.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe