dimanche, décembre 4, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Trois prisonniers pendus à Bouchehr

Iran : Trois prisonniers pendus à Bouchehr

archiveCNRI – Mardi, le régime inhumain des mollahs a pendu trois prisonniers sans donner leur identité dans la ville portuaire de Bouchehr, dans le sud, a rapporté la radio télévision d’Etat sur son site internet. 

 

« Il est prévu de renvoyer deux garçons à la potence mercredi. Leur peine de mort avaient été suspendues provisoirement il y a un mois par le judiciaire des mollahs », a rapporté le quotidien officiel Etemad lundi. Behrouz (Behnoud) Shoja’i et Mohammad Fada’i étaient âgés de moins de 18 ans à l’époque de leurs délit présumé. 

Selon les groupes de défense des droits humains, 114 jeunes attendant d’être exécutés pour des délits qu’ils auraient commis quand ils étaient mineurs. Le plus jeunes a 13 ans et se nomme Ahmad Nowrouzi. Il a été condamné à mort il y a trois ans dans la province du Sistan-Baloutchistan, dans le sud-est de l’Iran.

La Résistance iranienne appelle le Secrétaire général de l’ONU, le Haut commissaire des droits de l’homme et toutes les organisations de défense des droits humains, en particulier des droits des enfants, à condamner le régime iranien et à renvoyer son dossier des violations systématiques des droits de l’homme devant le Conseil de sécurité de l’ONU.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 22 juillet 2008

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe