mardi, novembre 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : trois exécutions à Zahedan et Ispahan

Iran : trois exécutions à Zahedan et Ispahan

 A Ahwaz, une autorité du régime reconnaît 38 exécutions et 4 peines d’amputation

CNRI – Le 20 février, le régime a pendu un prisonnier sunnite nommé Hadj Dadollah Moradzehi, après huit mois de prison à Zahedan dans la province du Sistan-Baloutchistan, dans le sud-est de l’Iran. Cette exécution criminelle survient alors que de nombreux religieux sunnites et dignitaires de la province étaient intervenus pour empêcher son exécution rappelant que la victime avait participé à la construction de très nombreuses mosquées sunnites dans la région.

Son neveu Khodayar Rahmat-Zehi-Chahnavazi, 35 ans, a lui aussi été pendu le 23 janvier 2010 après quatre ans d’emprisonnement. Il avait été arrêté après une explosion devant chez lui.

Deux autres prisonniers, Abdollah A., 46 ans, et Mehdi S., 36 ans, ont été pendus à la prison centrale d’Ispahan (quotidien officiel Keyhan du 22 février).

Ahmad Reza Rachidi, vice-procureur de la révolution à Ahwaz a révélé 38 exécutions et quatre amputations à Ahwaz depuis le début mars 2009. Tout en soulignant la nécessité d’accélérer l’application des peines, Rachidi s’est plaint de la procédure qui fait trainer sur des mois l’exécution des peines (presse officielle, 20 février 2010).

Par le passé, le régime des mollahs a exécuté à maintes reprises des prisonniers politiques sous couvert de « trafic de drogue » et crimes de droit commun.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 23 février 2010

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe