lundi, décembre 5, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran RésistanceIran : Activités des unités de résistance en l'honneur de l'icône de...

Iran : Activités des unités de résistance en l’honneur de l’icône de la musique iranienne, Shajarian

Appel à la commémoration de l’anniversaire des manifestations de novembre 2019

Les unités de la résistance et les partisans de l’OMPI ont écrit des graffitis et affiché des tracts et des pancartes dans différentes villes après le décès de l’icône emblématique du chant et de la musique de l’Iran, Mohammad Reza Shajarian, qui s’est joint au peuple iranien en scandant « Mort au dictateur » lors du soulèvement de 2009. Ces activités répondaient à Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), qui a appelé à une semaine de commémoration du chanteur légendaire, contre le régime qui a empêché les Iraniens d’assister à ses funérailles.

Par ailleurs, à la veille de l’anniversaire du soulèvement de novembre 2019 et suite au message de Massoud Radjavi, le dirigeant de la Résistance iranienne, consistant à « préparer l’anniversaire des martyrs et de commémorer le soulèvement de novembre », les partisans de l’OMPI ont écrit des slogans rejetant les dictatures du chah et de Khamenei et demandant la dissolution des pasdarans. Ils ont souligné la demande du peuple de renverser ce régime inhumain. Ces activités ont eu lieu à Téhéran et en province, notamment à Machad, Chaboksar, Ispahan, Hamedan, Kermanchah, Racht, Babol, Karaj, Neka (Mazandaran), Chiraz, Sari, Bandar Anzali, Lahijan, Nichapour, Sanandaj, Ahwaz, Qom, Oroumieh, Saveh, Islamchahr et Saqez.

Parmi les slogans sous forme de bannières ou de graffitis dans des lieux publics, on peut citer « Massoud Radjavi : Le 15 novembre 2019 est un jour national et permanent », « Les pasdarans et le guide suprême du régime sont responsables de crimes », « La dissolution des pasdarans est une nécessité pour parvenir à la victoire », « Démocratie, liberté avec Maryam Radjavi », « Mort à Khamenei », « A bas Khamenei, vive la liberté », « Le renversement du régime clérical est possible grâce aux efforts des unités de résistance », « A bas le dictateur, qu’il soit du chah ou mollah », « A bas Khamenei, Vive Radjavi ! »

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 13 octobre 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe