vendredi, janvier 27, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsUne 100e nuit du soulèvement marquée par des manifestations à travers l’Iran

Une 100e nuit du soulèvement marquée par des manifestations à travers l’Iran

Une 100e nuit du soulèvement marquée par des manifestations à travers l’Iran

Soulèvement en Iran – N°203

« A bas Khamenei », « à bas le dictateur », « Khamenei Zahak (tyran légendaire), on va t’envoyer sous terre », « à bas le pouvoir tueur d’enfants »

Dans la soirée du samedi 24 décembre, pour la 100e nuit du soulèvement, des manifestations contre Khamenei ont rythmé divers quartiers de Téhéran et d’Ispahan, Babol, Machad, Karadj, Bandar-Abbas et Sanandaj. Les Téhéranais ont manifesté sur la place Enghelab en criant « à bas le dictateur » et des heurts ont éclaté avec les répressives. Des femmes courageuses ont manifesté à Haft-Hoz en scandant « Khamenei Zahak (tyran légendaire), on va t’envoyer sous terre ». Dans le métro du Théâtre de la Ville, les agents ont tiré des gaz lacrymogènes sur les gens qui scandaient « à bas le dictateur ». Dans le quartier de Chitgar, des jeunes ont manifesté avec le slogan « tant que les mollahs ne seront pas enterrés, ce pays ne sera pas un pays ». Sur le boulevard Ferdous, à Janat Abad et dans de nombreux autres quartiers de la capitale, des slogans fusaient depuis les bâtiments comme « à bas Khamenei », « à bas Khamenei l’assassin », «à bas les pasdarans » et « à bas le pouvoir tueur d’enfants ».

À Machad, les gens ont manifesté de nuit avec des feux de rue et en martelant « à bas le dictateur », « à bas Khamenei », et « c’est l’année du sacrifice, on va renverser Seyed Ali [Khamenei] ». A Ispahan, dans le secteur de Chaharbagh, et dans les quartiers Fardis et Golchahr de Karadj, les gens ont scandé « ce dingue de guide est une honte », « le pervers c’est toi, la femme libre c’est moi », « cette année tuera tous les pasdarans, à bas tout le régime » et « à coups de canon, de char ou de mitraille, que les mollahs aillent au diable ». A Sanandaj, sur la place Nabovat, et dans le secteur de Karimabad à Saqqez, des jeunes ont monté des barrages routiers en allumant des feux et en lançant des slogans contre le pouvoir. À Bandar-Abbas, des jeunes ont manifesté en scandant « à bas Khamenei » et les bâtiments résonnaient de slogans antigouvernementaux.

Samedi matin, des lycéens ont manifesté à Téhéran Pars entre les Deuxième et Troisième places en criant « à bas le dictateur ». Les commerçants de la ville et du bazar ont fait grève à Javanroud dans la province de Kermanchah contre la pression qu’exerce sur eux le régime et la répression. Les employés du cadastre des villes de Yazd, Ramhormoz, Machad, Aligoudarz, Joghatai dans la province de Khorasan Razavi, Doroud, Khalkhal, Takestan, Haftgol, la province du Khouzistan, etc. ont lancé un rassemblement de protestation contre les mauvaises conditions de vie.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 24 décembre 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe