lundi, décembre 5, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsStockholm : Les Iraniens protestent contre des affiches du Vevak des mollahs

Stockholm : Les Iraniens protestent contre des affiches du Vevak des mollahs

Stockholm : Les Iraniens protestent contre des affiches du Vevak des mollahs devant le tribunal où est jugé Hamid Noury « à bas Khamenei, Raïssi », « mercenaires du Vevak dégagez », « Assassin dégage », « tueur de 1988, la justice t’attend »

Stockholm : Les Iraniens protestent contre des affiches du Vevak des mollahs devant le tribunal où est jugé Hamid Noury
« à bas Khamenei, Raïssi », « mercenaires du Vevak dégagez », « Assassin dégage », « tueur de 1988, la justice t’attend »

Dans la matinée du 9 juin, un grand nombre d’Iraniens se sont rassemblés devant le tribunal de Stockholm pour protester contre des affiches posées par l’association Habilian, une branche du funeste ministère du Renseignement des mollahs, le Vevak. Ils scandaient : « à bas Khamenei, Raïssi », « Assassins, agents du Vevak, dégagez », « fermez l’ambassade des mollahs », « expulsez les mercenaires des mollahs ». Jusqu’à présent, dans la confrontation avec les agents du Vevak, 11 sympathisants des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) ont été arrêtés devant le tribunal où s’est tenu le procès de Hamid Noury, un des bourreaux du massacre de 30.000 prisonniers politiques de 1988 en Iran. Ils ont été libérés à 15h00, heure locale. Un des sympathisants arrêtés a été blessé lors de la confrontation avec les mercenaires des mollahs et a été conduit à l’hôpital par la police.

Les trois mercenaires et terroristes chargés d’organiser cet affichage, et qui étaient paniqués par la présence de nos compatriotes, avaient installé dans un coin une partie des affiches et panneaux apportées dans trois véhicules en défense du bourreau Hamid Noury et contre l’OMPI. Cependant, pris de peur, ces mercenaires ont ramassé plus tôt que prévu le reste de leurs affaires et sont partis sous l’escorte de la police.

Les manifestants ont de nouveau appelé le gouvernement suédois à arrêter, poursuivre et expulser les agents du Vevak et de la force Qods qui ne font qu’espionner et préparer le terrain à des actes terroristes, et à révoquer leur citoyenneté et leurs passeports. C’est nécessaire pour la sécurité des réfugiés dans ce pays.

Le Vevak est excédé par les manifestations durant les neuf mois du procès d’Hamid Noury à Stockholm des partisans de la Résistance et des familles de membres de l’OMPI exécutés, et la révélation des crimes de ce régime et surtout d’Ebrahim Raïssi dans le massacre de 1988. Dans un plan miteux, il comptait organiser une exposition devant le tribunal les jeudi 9 et vendredi 10 juin, par l’intermédiaire de l’Association Habilian, afin de défendre le bourreau Hamid Noury et répéter les mensonges de ses médias contre l’OMPI. Conscients de la haine intense des Iraniens envers le régime, ses agents ont tenté de garder l’exposition secrète jusqu’à sa tenue, afin d’éviter la colère des Iraniens.

Mais hier (mercredi 8 juin), des partisans de l’OMPI ont été informés de l’exposition et ont immédiatement appelé les Iraniens épris de liberté à se rassembler devant le tribunal à 10h00 ce jeudi 10 juin, pour faire entendre devant le tribunal de Stockholm le message des victimes du massacre de 1988 et la voix du peuple iranien.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 9 juin 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe