vendredi, février 3, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsSoulèvement en Iran - Au 82e jour du soulèvement, incendies de centres...

Soulèvement en Iran – Au 82e jour du soulèvement, incendies de centres de la milice et de symboles du régime

Soulèvement en Iran - Au 82e jour du soulèvement, incendies de centres de la milice et de symboles du régime

Soulèvement en Iran – N°176

Au 82e jour du soulèvement, hommages aux martyrs, incendies de centres de la milice et de symboles du régime, grèves des bazars et universités

Le mardi 6 décembre, 82e jour du soulèvement, et deuxième jour de la grève étendue des bazars ainsi que des sit-in et manifestations universitaires, une cérémonie d’hommage aux martyrs a eu lieu à Anzali et Mahabad. Les étudiants de l’université Sharif ont transformé le discours d’Alireza Zakani le maire de Téhéran, fidèle de Khamenei, en une manifestation avec le slogan « à bas Khamenei ». Les étudiants en science et technologie ont également perturbé le discours de Bahadori-Jahormi, le porte-parole du gouvernement Raïssi, avec le slogan « ordure, ordure ».

À Anzali, les forces répressives ont attaqué la foule rassemblée pour la cérémonie du 7e jour de deuil du martyr Mehran Samak. Les gens scandaient « à bas Khamenei », « à bas le dictateur », « c’est l’année du sacrifice, on va renverser Seyed Ali [Khamenei] », « jurons sur le sang de nos camarades de résister jusqu’au bout » et « je tuerai celui qui a tué mon frère ». Les agents ont tiré sur la population avec des gaz lacrymogènes et des fusils à plombs.

A Mahabad, s’est tenue la cérémonie du 40e jour de deuil de six martyrs Kobra Sheikheh, Fereshteh Ahmadi, Samko Moloudi, Shahou Khezri, Zaniar Aboubakri et Massoud Ahmadzadeh avec les slogans « à bas le dictateur » et « un martyr ne meurt pas ». A Saqqez, s’est tenue la cérémonie du 40e jour de deuil du martyr Fereydoun Farrokhi aux cris de « un martyr est vivant » et « Fereydoun est un héros, c’est un martyr du Kurdistan». Les habitants d’Amol ont également célébré le 40e jour de deuil du martyr Ali Fazli.

Les lundi 5 et mardi 6 décembre, à Bouchehr, Karadj, Chiraz, Qazvine, Bandar-Abbas et Chahr-e-Qods dans la province de Téhéran, de jeunes insurgés ont attaqué et incendié des bases de la milice du Bassidj en lançant des cocktails Molotov. A Machad, ils ont incendié un centre de la milice du Bassidj, un séminaire de mollahs et la maison d’un milicien. A Ilam, ils ont brûlé le bâtiment de l’inspection du régime et à Saqqez, la maison d’un agent. À Yassoudj, ils ont incendié les services de la propagande des mollahs. Dans les villes de Yazd, Chouch, Falavarjan, Ispahan, Oroumieh, Islamchahr, Bandar Abbas, Dezfoul et Karadj, ils ont détruit par le feu des bannières avec les portraits de Khomeiny, Khamenei, Qassem Soleimani et de la Semaine de la milice du Bassidj.

Parallèlement aux manifestations étudiantes, des lycéennes à Téhéran se sont rassemblées pour scander « à bas le gouvernement tueur d’enfants ».

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 6 décembre 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe