mardi, février 7, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsManifestations nocturnes à Téhéran et en province pour la 82e nuit du...

Manifestations nocturnes à Téhéran et en province pour la 82e nuit du soulèvement

Manifestations nocturnes à Téhéran et en province pour la 82e nuit du soulèvement

Soulèvement en Iran – N°177

Dans la nuit du 6 décembre, 82ème nuit du soulèvement, plusieurs quartiers de Téhéran et de nombreuses villes d’Iran ont été le théâtre de manifestations nocturnes. À Téhéran, les gens sont descendus dans la rue dans les quartiers d’Ekbatan, Chitgar, Haft-Hoz de Narmak, Vanak, Majidieh-Jenoubi, Shahrak-Naft, Sattar-Khan, le boulevard Kachani et Shahrak Gharb. Ils scandaient : « pasdarans, miliciens du Bassidj, vous êtes notre Daech », « pauvreté, corruption et vie chère, nous allons les renverser », « à bas le dictateur », «à bas ce gouvernement tueur d’enfants » et « toutes ces années de crimes, à bas la dictature religieuse ». À Ekbatan, les agents répressifs ont tiré des gaz lacrymogènes, des bombes sonores et des plombs sur les manifestants depuis l’intérieur d’une mosquée, mais les jeunes ont répliqué et se sont battus avec eux.

À Machad, les gens ont manifesté la nuit en scandant : « c’est l’année du sacrifice, on va renverser Seyed Ali [Khamenei] ». Des jeunes à Behbahan, Gohardacht de Karadj et Kermanchah ont organisé des manifestations nocturnes en allumant des feux et en formant des barrages routiers tout en scandant « à bas le dictateur ». De jeunes insurgés ont mis le feu à une bannière du pouvoir à Babolsar, au bureau de l’imam du vendredi à Qazvine, au bureau du député du régime à Esfarayen, et ont mis le feu au parking des motos de l’unité spéciale de Gorgan avec des cocktails Molotov.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 7 décembre 2022