jeudi, janvier 26, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsSoulèvement en Iran - Deuxième jour de grève des bazars à Téhéran...

Soulèvement en Iran – Deuxième jour de grève des bazars à Téhéran et dans tout le pays

Soulèvement en Iran - Deuxième jour de grève des bazars à Téhéran et dans tout le pays

Soulèvement en Iran – N°175

sit-in et manifestations des étudiants au 82e jour du soulèvement

Le mardi 5 décembre, au 82e jour du soulèvement, la grève généralisée des bazars dans tout le pays s’est poursuivie pour la deuxième journée. À Téhéran, les magasins et les bazars de Laleh Zar, Zargaran, Reza, Sohrevardi, Sadeghieh, Takiyeh Dolat, rue Saadi, Narmak, Ekbatan et de nombreux autres quartiers sont toujours en grève.

Les bazars et magasins ont participé à la grève généralisée dans les villes de Baneh, Sanandaj, Ravansar, Nobahar, Kermanchah, Marivan, Islamabad Gharb, Javanroud, Ispahan, Lahidjan, Bojnuord, Najaf Abad, Zarinshahr, Machad, Marvdasht, Boorujen, Dehgolan, Shahr-e-Qods, Bandar Anzali, Sari, Chiraz, Divandara, Qorveh, Shahr-e-Babak de Kerman, Dizaj d’Oroumieh, Arak, Guilangharb, Iranchahr, Ilam, Kouzeran, Kamiyaran, Bouchehr, Chahinshahr, Chahrekord, Kerman, Malik Shahr d’Ispahan, Abhar, Noubandan (Chabahar), Salehiyeh (Baharestan, Téhéran), Hamedan, Kazeroun, Ardebil, Hafshejan, Kerand Gharb, Paveh, Karadj, Gorgan, Qazvine, Yazd, Mahabad, Racht, Semiram, Yazdanshahr, etc. Le régime chreche par tous les moyens d’empêcher les commerçants de faire grève. Les forces répressives tentent de les forcer à ouvrir les magasins en les prenant d’assaut.

A Téhéran, les étudiants ont organisé des sit-in et des grèves pour la deuxième journée à Sharif, Allameh, langue et littérature, Azad-Téhéran-centre-Sohanak, Azad-Téhéran-Nord et Khajeh-Nassir. Il en est de même pour les étudiants dans les universités de provinces Azad de Tabriz, du Kurdistan à Sanandaj, l’IUT de filles de Sanandaj, Noshirvani de Babol, Azad de Qazvine, l’IUT Behechti de Karaj, à Ispahan et Khorasgan. Les étudiants scandaient notamment « leurs promesses sont des mirages, la réponse est une révolution ».

Les routiers de la route de Qom, les employés des bus de Machad, les ouvriers des cimenteries Sepahan d’Ispahan se sont mis en grève.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 6 décembre 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe