vendredi, février 3, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran : Manifestations de retraités dans 18 provinces

Iran : Manifestations de retraités dans 18 provinces

Iran : Manifestations de retraités dans 18 provinces

Les manifestants scandent : « à bas Raïssi« , « le gouvernement trahit, le parlement le soutient », « notre ennemi est ici-même, ils mentent en disant que c’est l’Amérique », « retraités, travailleurs, unité », « ce n’est que dans la rue que nous obtiendrons nos droits ».

Mme Maryam Radjavi : Le cri des retraités aux quatre coins de l’Iran est la manifestation de la voix d’une nation qui veut la fin de la dictature religieuse

Le lundi 6 juin 2022, des milliers de retraités et de pensionnés de la sécurité sociale sont descendus dans la rue dans au moins 18 provinces contre le régime clérical qui pille leurs pensions et ignore leurs demandes légitimes d’augmentation. Les manifestants scandait « à bas Raïssi », « à bas ce régime trompeur » et « notre ennemi est ici-même, ils mentent en disant que c’est l’Amérique ». Alors que l’inflation est montée en flèche et que les prix de nombreux produits de base ont été multipliés, les retraites n’ont augmenté que de 10 %.

À Téhéran, les manifestations ont eu lieu devant le ministère du Travail et des Affaires sociales du régime. Des manifestations ont également eu lieu devant les bureaux de la sécurité sociale à Karadj, Tabriz, Ardebil, Oroumieh, Zandjan, Racht, Machad, Bojnourd, Ispahan, Chiraz, Qazvine, Arak, Kermanchah, Bandar Abbas, Kerman, Ahwaz, Dezfoul, Abadan, Shoush, Shoushtar, Mahshahr et Khorramabad.

À Chiraz, des retraités ont déployé une grande nappe vide en signe de la grave dégradation de leurs moyens de vivre. À Tabriz, les manifestants ont repoussé les forces répressives qui voulaient les empêcher de défiler. À Shoush, les travailleurs municipaux ont rejoint les retraités pour défiler devant le gouvernorat.

Les retraités en colère ont également scandé : « à bas Raïssi, menteur déshonorant, où en sont tes promesses ? », « Toi, élève de CM2 (Raïssi), où en sont tes promesses ? « , « Raïssi, honte à toi, dégage du pays », « notre ennemi est ici-même, ils mentent en disant que c’est l’Amérique », « nos tables sont vides, assez de promesses vides », « le gouvernement trahit, le parlement le soutient », « les retraités préfèrent la mort à l’humiliation », « ce n’est que dans la rue que nous obtiendrons nos droits », « retraités, travailleurs, unité », « quand l’inflation est de 100%, quelle devrait être notre juste pension ?  » « on ne lâchera rien tant qu’on n’aura pas obtenu nos droits », « nous n’accepterons pas l’injustice », « nous avons entendu beaucoup de mensonges, nous n’avons pas vu de justice » et « les prix élevés et l’inflation prennent la vie des gens ».

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a salué les retraités qui défendent sans relâche leurs droits, en déclarant qu’aujourd’hui le cri de « à bas Raïssi « , lancé par les retraités épris de liberté, a résonné dans tout l’Iran. Cela reflète la demande du peuple iranien de mettre fin à la théocratie au pouvoir.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 6 juin 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe