lundi, octobre 3, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsDeuxième semaine du soulèvement d’Abadan

Deuxième semaine du soulèvement d’Abadan

Deuxième semaine du soulèvement d’Abandan

Iran – Manifestations N°6

Deuxième semaine du soulèvement d’Abadan et manifestations de soutien à Semnan, Kermanchah, Kazeroun, Bouchehr, Shadegan, Izeh, Fassa et Naziabad de Téhéran

Les manifestants scandent « à bas Khamenei », « à bas le dictateur » et « notre ennemi est ici-même, ils mentent quand ils disent que c’est l’Amérique »

Dans la soirée du lundi 30 mai, le soulèvement d’Abadan est entré dans sa deuxième semaine. Les forces répressives et les unités spéciales ont cherché à empêcher les gens de se rassembler à coups de feu et de gaz lacrymogènes, mais les jeunes ont répliqué sous formes d’escarmouches.

À Naziabad de Téhéran, des jeunes sont descendus dans la rue en solidarité avec le soulèvement d’Abadan aux cris de « à bas Khamenei » et ont affronté les forces répressives. Au même moment, les spectateurs du stade Azadi de Téhéran scandaient « Abadan, Abadan ».

Craignant la propagation du soulèvement, le régime des mollahs a déployé son dispositif répressif dans les villes du Khouzistan, tout en procédant à des centaines d’arrestations de jeunes et en coupant ou ralentissant Internet à Abadan, Ahwaz, Khorramchahr et d’autres villes de la province.

Parallèlement à la huitième nuit du soulèvement d’Abadan, des manifestations, des rassemblements et des cérémonies de souvenir en solidarité avec cette ville se sont poursuivis dans divers points du pays. Les jeunes de Kermanchah ont manifesté leur soutien dans la rue en scandant « condoléances à Abadan« . A Fassa et Kazeroun, les gens ont organisé des cérémonies de solidarité avec Abadan, et à Bouchehr, les jeunes ont manifesté dans les rues aux cris de « à bas le dictateur », « Abadan, condoléances, condoléances » et « notre ennemi est ici-même, ils mentent quand ils disent que c’est l’Amérique ». Dans certains quartiers, ils ont bloqué la route en brûlant des pneus. Les jeunes de Shadegan ont exprimé leur solidarité avec une large présence dans les rues, et les habitants d’Izeh ont manifesté en faveur d’Abadan et bloqué plusieurs routes.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 31 mai 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe