dimanche, avril 21, 2024
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsAu 155e jour du soulèvement, manifestations à Zahedan, Khash, Sanandaj, Sardasht et...

Au 155e jour du soulèvement, manifestations à Zahedan, Khash, Sanandaj, Sardasht et Galikesh avec des slogans anti-régime

Au 155e jour du soulèvement, manifestations à Zahedan, Khash, Sanandaj, Sardasht et Galikesh avec des slogans anti-régime

Soulèvement en Iran – N° 241

Le vendredi 17 février, 155e jour du soulèvement national, des milliers de personnes de Zahedan ont à nouveau manifesté après la prière du vendredi, malgré la forte présence des forces de répression et la fermeture des routes menant à la mosquée Makki.

Les manifestants scandaient « à bas Khamenei », « à bas le dictateur », « Kurdes, Baloutches et Azéris veulent la liberté et l’égalité », « à bas les pasdarans, à bas la milice du Bassidj », « je tuerai celui qui a tué mon frère », « libérez les prisonniers politiques », « à bas l’oppresseur, qu’il soit chah ou mollah ».

Les manifestants portaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « ni mollah ni chah, nous prenons le chemin des combattants », « le progrès du Baloutchistan réside dans la souveraineté nationale », « on peut atteindre la liberté, nous le devons et nous le pouvons », « nous ne serons ni menacés ni soudoyés ».

Aujourd’hui, les habitants de Khash ont également manifesté après la prière du vendredi en scandant « à bas Khamenei ».

À Sanandaj, après la prière du vendredi, les gens ont protesté contre l’arrestation du religieux sunnite Ibrahim Karimi, l’imam de la mosquée du village de Nanleh, avec les slogans « à bas Khamenei » et « à bas le dictateur », en exigeant sa libération.

La population de Sardasht a organisé une manifestation massive pour protester contre l’arrestation de Fathollah Rostami, imam sunnite du vendredi du village de Marghan, et a exigé sa libération. Rostami a été arrêté alors qu’il se rendait à Khoy pour aider les sinistrés du séisme.

Un groupe important de compatriotes baloutches et turkmènes a manifesté à Galikesh, dans la province de Golestan, après la prière du vendredi, pour protester contre l’assignation à résidence de Molavi Mohammad Hossein Gorguich et son interdiction de diriger la prière du vendredi. Ils ont scandé « la liberté de croyance est notre droit inaliénable ».

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 17 février 2023