mardi, mai 28, 2024
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsAu 141e jour du soulèvement, manifestations à Zahedan, Khash, Sanandaj et Galikesh

Au 141e jour du soulèvement, manifestations à Zahedan, Khash, Sanandaj et Galikesh

Au 141e jour du soulèvement, manifestations à Zahedan, Khash, Sanandaj et Galikesh

Soulèvement en Iran – N° 235

Le vendredi 3 février, 141e jour du soulèvement national, des milliers d’habitants de Zahedan ont à nouveau manifestaté contre le régime après la prière du vendredi, malgré de nombreuses arrestations et de sévères mesures de répression des pasdarans et d’autres forces répressives. Les manifestants scandaient : « à bas Khamenei », « à bas l’oppresseur, qu’il soit chah ou mollah », « nous n’avons peur ni de la mort ni de la prison, nous résisterons jusqu’au bout »,  » jurons sur le sang de nos camarades de résister jusqu’au bout », « je tuerai celui qui a tué mon frère » et « libérez les prisonniers politiques », « toutes ces années de crimes, à bas la dictature religieuse« .

Les manifestants portaient des pancartes disant : « de Zahedan à Téhéran, je donne ma vie pour l’Iran », « du Baloutchistan à Téhéran et au Kurdistan, je donne ma vie pour l’Iran », « non au fils du chah, non au fils de Khamenei », « la tutelle religieuse ou monarchique sont les deux faces d’une pièce », « pas de vie sous l’oppression, nous sacrifions nos vies pour la liberté », « la mort ou la liberté, pas de reddition sous la torture », « nous n’avons plus peur de la potence » et « l’exécution d’un Baloutche c’est la chute du régime ».

Les habitants de Khash ont à nouveau manifesté après la prière du vendredi, en scandant « à bas Khamenei« . Les forces de répression ont tiré des gaz lacrymogènes. Les femmes et les jeunes filles baloutches éprises de liberté ont également protesté contre l’arrestation et la répression des religieux sunnites au Baloutchistan et au Kurdistan.

À Sanandaj, la population et les fidèles ont protesté devant la mosquée Nanleh Jame contre l’enlèvement des religieux sunnites Ebrahim Karimi et Loqman Amini en demandant leur libération et en scandant « à bas le dictateur » et « à bas les mercenaires« .

Les Turkmènes et Baloutches de Galikech, dans la province de Golestan, se sont rassemblés devant la maison de Molavi Mohammad Hossein Gorguij, imam sunnite de la prière du vendredi, pour protester contre les pressions dont il fait l’objet et ont scandé des slogans contre le régime.

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a salué les courageux compatriotes baloutches de Zahedan et d’autres villes qui, malgré les mesures brutales des forces de répression, insistent sur la volonté du peuple iranien de renverser le régime. Elle a dit qu’ils ont montré qu’à l’unisson avec le reste du peuple iranien, ils rejettent toute dictature et exigent une république démocratique basée sur le vote populaire.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 3 février 2023