jeudi, janvier 26, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran Protestations72e jour de soulèvement en Iran : grèves et sit-in dans les...

72e jour de soulèvement en Iran : grèves et sit-in dans les universités et les usines

72e jour de soulèvement : grèves et sit-in dans les universités et les usines

Soulèvement en Iran – N°159

Grève du bazar de Zahedan et arrestations au Baloutchistan

Samedi 26 novembre, au 72e jour du soulèvement, les bazars de Zahedan se sont mis en grève pour protester contre la répression brutale de la manifestation de la veille. De leurs côtés, les forces répressives multiplient les arrestations de Baloutches. Les blessés de la tuerie du 25 novembre à Zahedan souffrent dans des conditions difficiles, privés du nécessaire comme de la gaze et des antiseptiques pour leurs blessures, et les pharmacies ont été menacées de ne pas en vendre aux particuliers.

D’autre part, les pasdarans ont organisé une manœuvre militaire à Chabahar dans la crainte du soulèvement des Baloutches. À Zahedan, la sœur du martyr Khodanour Laje’i, victime d’une crise cardiaque après avoir appris la mort de son frère, est décédée à l’hôpital mardi 22 novembre.

Aujourd’hui, les ouvriers et employés du complexe sidérurgique d’Ispahan ont cessé le travail Les ouvriers des usines de construction automobile Morattab et Safe Khodro, et des entreprises Sarma Afarin Alvand et Nair se sont mis en grève. Les travailleurs de l’usine d’appareils électroménagers Pars de Qazvine ont débrayé pour réclamer leur retard de neuf mois de salaires. Ils ont protesté en brûlant des pneus devant l’usine et en scandant « travailleurs, criez pour vos droits ».

Plusieurs universités, notamment dans la capitale l’université de Téhéran, l’université industrielle Sharif, Amir Kabir, Allameh, des sciences et de l’industrie et des sciences et de la culture, ainsi que l’université de Karadj et celle d’Ispahan, ont organisé des sit-in et des grèves.

Aujourd’hui, des mollahs affiliés à Khamenei ont admis lors d’une réunion au bureau de représentation de Khamenei dans les universités et devant un public d’étudiants que le régime avait échoué à mâter la contestation universitaire. Le mollah Ghassemian, chef de la base djihadiste dite « Imam Reza », a déclaré lors de cette réunion : « Personne ne reprend même pas les déclarations de son Excellence (Khamenei). Cela montre que notre réseau n’est pas en bon état. Par exemple, les propos de Monsieur (Khamenei) il y a quelques jours étaient franchement stratégiques et déterminants, mais ils n’ont pas trouvé beaucoup d’échos dans les pages virtuelles des Hezbollahis. Je m’attendais à des réactions qui mettent en valeur ses propos, mais cela n’a pas été le cas. »

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 26 novembre 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe