dimanche, janvier 29, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : mise en place d’un nouveau plan répressif urbain

Iran : mise en place d’un nouveau plan répressif urbain

Image La mise en place d’un « plan pour déraciner le crime » à proximité des commissariats est une nouvelle mesure répressive

CNRI – Dans une interview avec l’agence de presse officielle ISNA, le commandant des forces de sécurité de l’Etat (FSE) à Téhéran, le général Morteza Talaï, a déclaré : « Le but de la mise  n place de ce plan de déracinement à proximité des commissariats est de montrer la présence active de la police et de créer un climat de peur pour les criminels. » 

"Les unités spéciales dans les commissariats, contrairement aux unités régulières peuvent  s’occuper de tous les délits”, a-t-il précisé, ajoutant que  « depuis le mois de mars de cette année, 23.000 drogués ont été arrêtés » à Téhéran. 

Durant la même période, les FSE ont  mis en place une série de plans répressifs comme  « la  police sous couvert », « la police de proximité », «la police de montagne », «la police de cité universitaire », et «la police judiciaire ». Malgré leurs titres multiples, ces plans ont un objectif commun qui est de réprimer les soulèvements populaires dans diverses parties du pays, spécialement dans la capitale.   

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 31 août 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe