vendredi, janvier 27, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Mesures de répression contre les familles de prisonniers politiques devant...

Iran : Mesures de répression contre les familles de prisonniers politiques devant l’ONU à Téhéran

CNRI – Hier, les parents des prisonniers politiques Saïd Massouri, Mansour Ossanlou, Mohammad Hassanpour, Ahmad Qasseban, Majid Tavakoli et Ehsan Mansouri, qui avaient essayé de rencontrer le Haut commissaire de l’ONU pour les droits de l’homme, Mme Louise Arbour, ont été attaqués par le Forces de sécurité de l’Etat (FSE) devant la représentation de l’ONU à Téhéran.

Après une heure passée dans l’espoir de rencontrer Mme Arbour, les FSE ont soudain  chargé leur rassemblement.

La Résistance iranienne met en garde contre le fascisme religieux qui cherche à profiter du voyage de Mme Arbour à Téhéran, où elle a pris part à la conférence des droits de l’homme de Mahmoud Ahmadinejad, pour augmenter la torture et les exécutions en Iran. Mme Arbour a été fortement exhortée à condamner les violations des droits de l’homme, notamment les exécutions collectives, les pendaisons publiques et d’autres formes de tortures physiques et psychologiques.

Elle a aussi appelé la Commissaire de l’ONU à obliger le régime iranien : 
 
– d’informer des millions d’Iraniens du sort de leurs proches exécutés ou ayant disparu au cours des trente dernières années.

– de publier les noms et les caractéristiques des personnes exécutées avec l’emplacement de leurs tombes, particulièrement les victimes du massacre de l’été 1988.

La Résistance a souligné que les relations avec le régime iranien doivent être conditionnées à l’amélioration des conditions des droits de l’homme. 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 4 septembre 2007

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe