dimanche, janvier 29, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: InternationalIran : Les propos d’Ahmadinejad rendent nécessaires des sanctions internationales

Iran : Les propos d’Ahmadinejad rendent nécessaires des sanctions internationales

UN Security Council - Iran : Les propos d’Ahmadinejad rendent nécessaires des sanctions internationalesCNRI, 18 Septembre – Dans un mépris total des appels internationaux répétés, le président du régime des mollahs Mahmoud Ahmadinejad a insisté sur la poursuite du programme nucléaire en déclarant que « se doter du cycle du combustible nucléaire » est « le droit manifeste » du régime. Il a qualifié l’inquiétude internationale croissante à propos des 18 années de tromperies et de dissimulation du programme nucléaire du régime de Téhéran de « complot de propagande » et a accusé les Nations Unies et les pays européens « d’apartheid nucléaire ».

En soulignant que « l’usage pacifique de l’énergie nucléaire sans possession du cycle nucléaire n’est qu’une proposition vide », Ahmadinejad a virtuellement rejeté tous les efforts de ses partenaires européens qui ont essayé de dissuader les mollahs de poursuivre leur programme nucléaire en leur offrant toute une série d’avantages sécuritaires, politiques, économiques et technologiques durant les deux années passées.

Les propos d’Ahmadinejad révèlent l’intention néfaste du régime des mollahs de se doter d’armes atomiques pour répandre l’intégrisme islamique et menacer la paix et la tranquillité dans la région et dans le monde.

Quelques heures avant le discours d’Ahmadinejad à l’ONU, le pasdar Ali Agha Mohammadi, porte-parole du Conseil suprême de sécurité nationale, avait déclaré à Téhéran que « nous n’accepterons pas d’abandonner le nucléaire même s’ils nous offrent la terre entière en échange ». Il a ajouté : « Nous avons même étudié des moyens d’infliger des coups à leurs intérêts (aux pays occidentaux) et nous ne fléchirons pas. »

Les révélations sur le programme nucléaire des mollahs par le Conseil national de la Résistance iranienne  ces dernières semaines montrent clairement que Téhéran cherche à compléter dans le secret son programme nucléaire en utilisant toutes ses ressources. La fabrication de milliers de centrifugeuses, la vaste contrebande de technologie, d’équipement et de matériel nécessaire à la production de la bombe atomique, la construction d’installations développées souterraines en profondeur et d’immenses tunnels dans les zones montagneuses ne sont que des parties des efforts secrets du régime.

Les propos du président de la théocratie rendent plus que jamais nécessaire la saisine de son dossier nucléaire par le Conseil de sécurité de l’Onu pour l’adoption de sanctions.

Le Conseil national de la Résistance iranienne appelle le Conseil de sécurité de l’Onu à imposer un embargo pétrolier général au régime des mollahs et des inspections sans conditions de tous les sites et installations militaires et civils où se déroulent des activités nucléaires pour empêcher le seul Etat parrain du terrorisme d’acquérir l’arme la plus dangereuse au monde.

Il ne faut pas permettre aux mollahs de continuer leur programme secret nucléaire, de missiles balistiques, d’armes chimiques et biologiques qui menace plus que jamais la paix et la sécurité de la région et du monde, en utilisant leurs revenus pétroliers massifs.

L’expérience a montré que toute concession à la dictature religieuse et terroriste de Téhéran, ne fera que l’encourager à poursuivre sa politique hors-la-loi, sa répression interne et son exportation du terrorisme et de l’intégrisme.

Secrétariat du Conseil national de la résistance iranienne
Le 18 septembre 2005
www.ncr-iran.org

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe