vendredi, décembre 9, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Les forces répressives ont ouvert le feu sur les manifestants...

Iran : Les forces répressives ont ouvert le feu sur les manifestants à Vali Asr, à Téhéran

archiveCNRI – Selon les informations du département social de l’OMPI à l’intérieur du pays, de violents affrontements ont opposé cet après-midi les manifestants et les forces de répression du régime sur la place Vali-Asr et les avenues convergentes. Les agents en civils et les voltigeurs du Bassij pourchassaient et tabassaient violemment les manifestants. De nombreux jeunes ont été blessés et arrêtés.

N’ayant pu disperser les protestataires et contenir la colère populaire, les forces de la répression ont ouvert le feu sur les manifestants dans ce quartier qui scandaient « mort au dictateur » et « Khamenei assassin, ton régime est fini ».

Aux environs de 18 h00, la brigade spéciale anti-émeutes a chargé brusquement les manifestants sur l’avenue Chariati (entre Motahari et Abbas-Abbad), blessant et arrêtant des dizaines de contestataires.

En dépit d’une chaleur extrême, des centaines de milliers de personnes ont déferlé aujourd’hui dans les rues de Téhéran pour commémorer le 40e jour du martyre des victimes de la manifestation sanglante du 20 juin 2009. Afin d’empêcher la participation de la population dans les manifestations, les autorités avait éteint la climatisation du métro de Téhéran.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 30 juillet 2009

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe