vendredi, janvier 27, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireIran : le régime s’engage à poursuivre son projet nucléaire

Iran : le régime s’engage à poursuivre son projet nucléaire

 CNRI – Le président des mollahs a rejeté hier la suspension de l'enrichissement d'uranium. S'exprimant dans la ville de Kerman (centre-sud de l’Iran), Mahmoud Ahmadinejad a ridiculisé les efforts des P5 +1 en déclarant : « Il y a actuellement 7000 machines de recherche nucléaire qui tournent à Natanz, ce qui couvre leurs efforts de ridicule ».

Il a ajouté : «L'an passé a vu d'énormes évolutions émerger dans le monde. Nous vous faisons une nouvelle offre sur la base de laquelle nous négocierons (…) Je veux leur dire : vous savez parfaitement qu’aujourd'hui vous êtes en position de faiblesse, et que vous ne pouvez rien faire. L’intimidation ne vous mène à rien.» (ISNA, 15 avril 2009).

Mardi, Ahmadinejad a aussi affirmé qu’ « en ce qui concerne la production de combustible nucléaire, nous allons continuer comme prévu et personne ne peut nous empêcher d’avancer.» Il a ajouté : «Quand certains ont entendu parler de nos missiles, ils l’ont taxé d’aventurisme. Mais, ils ne savent pas que les missiles de 700 et 1500 km de portée sont produits pour envoyer de plus grands satellites dans l'espace.»(Agence de presse Fars, 14 avril).

Le président de la commission des Affaires étrangères du Majlis (Parlement) des mollahs, Alaeddine Boroujerdi, a également rejeté toute négociation avec les P5 +1 sur la suspension de l'enrichissement de l'uranium : « Actuellement, nous avons franchi tout le processus d'enrichissement et nous ne sommes pas prêts à discuter de la suspension ou la cessation de l'enrichissement d'uranium. »(Télévision d’Etat, le 13 avril 2009).

Ces observations montrent clairement que le fascisme religieux au pouvoir en Iran a accéléré confortablement les tentatives pour mener à bien ses projets nucléaires et la fabrication de la bombe en l'absence d'une politique de fermeté internationale et en exploitant les appels à la négociation des gouvernements occidentaux.

Tout en rappelant la répression et les crimes de la dictature religieuse contre le peuple iranien, la Résistance iranienne met en garde contre les graves menaces immédiates posées par le régime des mollahs à la sécurité comme à la stabilité régionales et mondiales. Elle exhorte également le Conseil de sécurité des Nations unies à adopter immédiatement des sanctions diplomatiques, technologiques, en armes et en pétrole au régime des mollahs.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 16 avril 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe