mardi, février 7, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceAppel d’un comité irakien pour la levée du siège d’Achraf

Appel d’un comité irakien pour la levée du siège d’Achraf

 CNRI – Le Comité irakien pour la défense d’Achraf, composé de personnalités politiques, de parlementaires, de chefs de tribus et d’universitaires irakiens, a lancé un appel, sous forme de déclaration, à la levée du siège de la Cité par les forces irakiennes.

Achraf abrite 3500 membres de la principale opposition démocratique au régime des mollahs, les Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI).

La déclaration dit notamment : « voilà un mois que ce siège injuste et des restrictions sont imposés aux résidents d’Achraf en totale opposition avec les obligations internationales de l’Irak, les principes humanitaires et la tradition de générosité et d’hospitalité irakienne, qui est une des plus des traditions arabes et musulmanes les plus précieuses.

« Cela fait près de trois mois que les diverses délégations étrangères composée de 50 parlementaires et personnalités politiques de onze pays d’Europe et d’Amérique sont empêchée de se rendre à Achraf et attendent de pouvoir venir en Irak. Les avocats irakiens des résidents d’Achraf et les juristes internationaux n’ont pas eu jusqu’à présent la permission d’entrer à Achraf et les journalistes qui s’y présentent sont renvoyés, voire dans certains cas, arrêtés.

« Ces mesures servent une vaste campagne de mensonges instiguée contre les résidents d’Achraf pour préparer le terrain à leur répression et l’ingérence directe du régime iranien dans sa mise en œuvre ne fait aucun doute.

« Nous, comité irakien pour la défense d’Achraf, condamnons le siège des résidents d’Achraf et appelons l’ensemble des instances internationales et l’ambassade des Etats-Unis qui a transmis la protection d’Achraf aux forces irakiennes en recevant des garanties précises, à prendre des mesures urgentes pour briser ce siège illégal, lever les restrictions inhumaines et suspendre l’ingérence du régime iranien dans ce dossier sensible et humanitaire. »