mercredi, février 8, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Le régime restitue le corps d’un jeune disparu lors du...

Iran : Le régime restitue le corps d’un jeune disparu lors du soulèvement au bout de 36 jours

Alireza AzadpourCNRI – Selon les informations reçues, le 23 août, des agents du régime iranien ont rendu à sa famille le corps d’un adolescent originaire de Kermanchah, Alireza Azadpour, 36 jours après sa disparition. Alireza avait disparu dans un rassemblement de protestation le 19 juillet. Durant tout ce temps, les divers organes du régime s’abstenaient de répondre aux requêtes continues de la famille.  Finalement, le 23 août, des agents du Renseignement ont restitué le corps à la condition que la famille renonce à une cérémonie funèbre et à des funérailles. Ainsi donc Alireza a été enterré dans la douleur et le silence.

Le ministère du Renseignement des mollahs, le Vevak, n’a même pas donné à la famille l’autorisation d’organiser la cérémonie traditionnelle du 40e jour du deuil dans une mosquée ou dans une salle louée à cet effet. Elle a dû se tenir dans la maison familiale avec un nombre limité de personnes.

La Résistance iranienne appelle le Haut commissaire des droits de l’homme et le rapporteur spécial sur les disparitions forcées à s’occuper des personnes disparues lors du soulèvement populaire en Iran.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 3 septembre 2009