samedi, décembre 3, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Le régime des mollahs relâche un membre clé des meurtres...

Iran : Le régime des mollahs relâche un membre clé des meurtres en série de Kerman

ImageCNRI – Le régime iranien a relâché un des assassins impliqués dans les meurtres en série d’août 2003 à Kerman (sud de l’Iran), ont rapporté les médias du régime.  Il a été libéré sous caution le 20 mars. 

Avec cinq de ses complices, ce meurtrier, membre de la milice paramilitaire du Bassidj, avait assassiné cinq jeunes garçons et filles à Kerman.

Les familles des victimes des meurtres en séries de Kerman, ont laissé éclaté leur indignation à la décision de la cour suprême du régime.  Leur avocat a déclaré que cette décision allait à l’encontre des propres lois du régime.

Cette mise en liberté intervient malgré le fait qu’un tribunal les avait tous condamnés à mort. Cependant la cour suprême a noté que “les accusés sont des jeunes gens pieux et leur sentiments que les victimes méritaient la mort n’était pas erroné.” 

La libération des membres du Bassidj ne fera que donner carte blanche aux agents du régime pour réprimer et tuer des innocents.  Qui plus est, ce verdict intervient en une période qui voit, depuis l’arrivée à la présidence de Mahmoud Ahmadinejad, la montée des exécutions à travers le pays. 
 
La Résistance iranienne appelle le Conseil de Sécurité des Nations Unies, le Conseil des droits de l’Homme, le Haut commissariat de l’ONU pour les droits de l’homme à condamner la montée des  exécutions en Iran. Elle appelle à l’envoi du bilan catastrophique des droits de l’homme du régime des mollahs au Conseil de Sécurité pour des sanctions immédiate.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 24 mars 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe