mardi, novembre 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRIIran : le régime insiste sur la poursuite les projets nucléaires et...

Iran : le régime insiste sur la poursuite les projets nucléaires et balistiques

CNRI – Parallèlement au nouveau round de négociations nucléaires, les dirigeants du régime iranien mettent en avant la nécessité de poursuivre leurs projets nucléaires et de missiles.

Cependant ils insistent aussi sur la poursuite des négociations afin de profiter de la politique de complaisance, pour empêcher la poursuite et l’augmentation des sanctions et gagner du temps pour achever leurs projets.

Le guide suprême des mollahs, Khamenei, s’exprimant après une visite de la production aérospatiale du corps des pasdaran, a qualifié la production de missile de « message de force et de potentiel intérieurs » et n’a pas caché son inquiétude quant au « manque d’attention de certains responsables sur ce message ». « La force aérospatiale des pasdaran devrait travailler avec application pour faire avancer ses programmes et ne devrait pas se satisfaire du niveau atteint actuellement. Elle doit faire passer ses produits au stade de la production de masse, c’est son devoir », a-t-il précisé avant d’ajouter : « Ils (les Occidentaux) espèrent limiter le programme de missiles de l’Iran en agitant continuellement la menace militaire contre l’Iran, ce genre d’attente est stupide. »

« Bien entendu j’ai toujours soutenu les initiatives en politique étrangère et la négociation et je n’ai cessé de recommander aux autorités de recourir à toutes les initiatives et à tous les efforts. » L’expérience de ces 30 dernières années montre que les initiatives et les négociations dans l’idée du régime n’ont d’autre signification que la tromperie, la dissimulation et le gain de temps.  

Il a aussi souligné la nécessité de contourner les sanctions, ajoutant que « les besoins du pays et certaines questions comme les sanctions ne doivent pas être liés aux négociations. Les autorités doivent résoudre les sanctions d’une autre manière. » (ISNA, 11 mai 2014)

Le président des mollahs Hassan Rohani a dépeint à sa façon les objectifs du régime dans les négociations : « Dans le domaine politique nous voulons faire un pas en avant » mais « dans la technologie nous ne voulons pas faire de pas en arrière (…) Nos scientifiques, notre Organisation de l’énergie atomique, se sont pleinement investis (…) nous avons poursuivi toutes les activités scientifiques et légales et nous continuerons de le faire. Tous, à l’ouest comme à l’est, et les 5+1 doivent le savoir. » (Agence de presse Fars des pasdaran, 11 mai).

Ali Larijani, président du parlement des mollahs, a également affirmé à cet égard : « Les discussions finales ne sont pas un domaine de négligence. La quantité de technologie nucléaire n’est pas un sujet de marchandage dans les discussions. » (Agence officielle ILNA, 12 mai)

Au même moment, les députés du régime ont publié un communiqué mettant en garde “les grandes puissances que la nation iranienne ne renoncera pas à ses positions dans la technologie pacifique nucléaire (…) l’équipe de négociations ne doit pas reculer. » (Agence officielle IRNA, 12 mai)

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 13 mai 2014

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe