lundi, décembre 5, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Le régime attaque un rassemblement des familles des prisonniers politiques

Iran : Le régime attaque un rassemblement des familles des prisonniers politiques

Iran : Le régime attaque un rassemblement des familles des prisonniers politiques

Le lundi 23 novembre, les agents du ministère des renseignements du régime iranien (VEVAK) ont brutalement attaqué les familles des martyrs et des prisonniers politiques qui s’étaient rassemblées sur la place Vanak à Téhéran et ont arrêté plusieurs d’entre eux. Le but de ces actions répressives est d’empêcher les rassemblements de protestation de ces familles.

Le samedi 21 novembre, les agents du régime avaient attaqué les familles des martyrs et des prisonniers politiques qui s’étaient rassemblées devant la prison d’Evin et ils avaient arrêté plusieurs personnes. Les personnes interpellées ont été transférées à la prison d’Evin ou à la prison de Gharchak à Varamin.

Mme Seamin Ayvaz-Zadeh (âgée de 56 ans, la mère du prisonnier politique Omid Ali-Shenas) a été arrêtée le 21 novembre et a été transférée avec plusieurs autres femmes à la prison Gharchak. Elle est actuellement en grève de la faim. Elle souffre d’arythmie et d’hypertension.

Son fils, M. Omid Ali-Shenas – détenu dans la section 8 de la prison d’Evin – a entamé une grève de la faim pour protester contre les agents du VEVAK qui ont attaqué les familles des prisonniers politiques et qui ont arrêté sa mère. Omid a été battu par Khazaii, un des chefs des tortionnaires dans la prison d’Evin. Cela fait 14 mois qu’il est maintenu en détention, sans avoir été jugé et sans connaitre la date de son procès.

Le régime iranien a trouvé la répression brutale comme le seul moyen pour faire face aux protestations populaires en Iran.

La Résistance iranienne appelle le peuple iranien, en particulier les jeunes, à faire preuve de solidarité avec les familles des prisonniers politiques, en particulier avec les personnes récemment arrêtées, et demande instamment à tous les organismes internationaux de défense des droits de l’Homme de prendre des mesures immédiates et efficaces pour assurer la libération de toutes les personnes arrêtées ces derniers jours.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 23 novembre 2015

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe