dimanche, janvier 29, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran : Le ministre du Travail reconnait une augmentation du chômage

Iran : Le ministre du Travail reconnait une augmentation du chômage

 CNRI – Mohammad Jahromi, le ministre du Travail des mollahs a reconnu, fait rare, que « plus de 250.000 travailleurs ont perdu leur travail durant les six premiers mois de l’année iranienne commencée le 22 mars », selon l’agence de presse officielle ILNA, lundi 20 octobre.  

« Il faut s’attendre à voir se chiffre augmenter », a ajouté Jahromi.

Ces déclarations interviennent à un moment où selon les propres chiffres du régime, un million de personnes sont entrées sur le marché du travail durant la même période.

Cependant, les véritables chiffres du chômage sont bien plus élevés que ceux publiés occasionnellement par le pouvoir.  

Le pillage effréné par les mollahs et leurs familles des richesses du peuple iranien venant des ressources naturelles du pays, ajouté à la vaste corruption à tous les niveaux du pouvoir, ont paralysé l’économie.

Des milliards de dollars engloutis dans les projets militaires et nucléaires et la politique anti-ouvrière ont détruit l’infrastructure financière du pays. 

La pauvreté et l’inflation galopante ont ruiné l’industrie et la production intérieure. La misère éclate au beau milieu d’une montée sans précédent des revenus pétroliers.

En bref, la crise économique, la pauvreté, l’inflation et le chômage sont profondément enracinés dans le régime des mollahs. 

Pour protester contre les licenciements et les salaires impayés des centaines d’entreprises et d’ateliers se sont mis en grève l’an dernier, notamment : 

L’usine de sucre de canne Haft-Tapeh dans la ville de Chouch (sud-ouest), l’usine de pneus Kiyan à Saveh, l’usine minière de Tabas, l’usine de cuivre Sarcheshmeh de Kerman dans le sud, le Jahad de l’Agriculture à Bouchehr dans le sud, l’usine du barrage de Gavmishan et l’usine de betterave à sucre  de la ville de Kamyaran dans l’ouest, l’usine Siyah-Rokh de la ville de Divandareh dans l’ouest, La compagnie d’énergie de la ville d’Assalouyeh , l’usine de céramique d’Aras de la province d’Azerbaïdjan, l’usine textile Pashmineh Baf à Qazvine dans l’ouest, l’usine de textile Mehrpouya à Ispahan dans le centre, la compagnie Navard à Karadj dans la banlieue de Téhéran,  Télécommunications d’Iran et Les Coffres Nasouz à Téhéran, la fabrique de porcelaine Hamid et les ouvriers municipaux de Sa'adabad, l’usine Avangan à Arak et les automobiles Iran Khodro à Téhéran.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 20 octobre 2008

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe