jeudi, décembre 8, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran : Le cri de “Mort au dictateur » retentit à Téhéran...

Iran : Le cri de “Mort au dictateur » retentit à Téhéran dans l’avenue Azadi et sur les places Azadi, Sadeghieh et Enghelab

Protestations du 14 février en Iran – N°2

Voir un clip des manifestations

CNRI – En début d’après-midi, ce 14 février, malgré un dispositif serré des forces de sécurité, un grand nombre de Téhéranais courageux ont manifesté sur la place Sadeghieh de la capitale aux cris de « Mort au dictateur ». Vers 15h00 locale, des agents ont arrêté deux jeunes filles qui s’étaient allongées sur la place en signe de protestation contre la répression.

A l’ouest de la place Azadi aussi des manifestants criaient « A bas la république islamique ». Par ailleurs sur la place Enghelab, un grand nombre de personnes se sont rassemblées malgré une mobilisation massive des forces répressives. Les agents avaient forcé les commerçants de la place et des alentours à fermer boutique pour leur faire quitter les lieux.

Sur l’avenue Azadi, face à l’université des Sciences de l’industrie Charif, des gens, dont de nombreux jeunes, ont bloqué le passage des agents de la sécurité vers la place Azadi.

Pour empêcher les gens de rejoindre la manifestation, le régime des mollahs a fermé les stations d’autobus et de métro Azadi et barré les rues adjacentes menant à la place. De très nombreux agents en civil et des miliciennes du Bassidj sont postés dans la station de métro.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 14 février 2011

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe