mardi, décembre 6, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Le conseiller du pouvoir judiciaire des mollahs prend la défense...

Iran : Le conseiller du pouvoir judiciaire des mollahs prend la défense de la lapidation

CNRI – Mohammad-Javad Larijani, conseiller en chef du pouvoir judiciaire des mollahs et un des idéologues du régime, a participé à une réunion de « procureurs des capitales islamiques à Téhéran », où il a pris la défense du châtiment inhumain de la lapidation, déclarant que “nous ne sacrifierons jamais l’islam aux défis que lancent les droits de l’homme … Quand ces lois (sur les droits de l’homme) ont été adoptées, le monde islamique était dans l’ignorance totale tandis que les partis libéraux et laïques formulaient et imposaient ces lois au monde entier … Nous devons expliquer clairement le châtiment de la lapidation à ceux qui le dénoncent. Nous avons eu une révolution pour mettre en oeuvre des lois islamiques (…) Nous ne renoncerons jamais à l’islam face à ces défis” (Agence de presse officielle ILNA, 30 mai 2007).

Par ailleurs, Saïd Agha Sadeghi, un conseiller du chef de l’organisation carcérale a annoncé que les jeunes arrêtés et accusés d’être “des voyous et des hooligans” pendant la vague récente de répression “seront privés de tous les privilèges en prison.” C’est clairement une mesure inhumaine qui viole manifestement toutes les normes internationales sur le traitement des prisonniers.

La Résistance iranienne attire l’attention du Secrétaire général des Nations Unies, du Haut commissaire des droits de l’Homme, du Conseil des droits de l’Homme et de toutes les organisations humanitaires internationales sur la montée des violations en Iran. Elle appelle aussi au renvoi du bilan épouvantable des droits de l’homme des mollahs devant le Conseil de Sécurité de l’ONU pour l’adoption de décisions contraignantes.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 1 juin 2007

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe